Maman à plein temps

Et voilà. Le congé maternité se termine, presque aussi vite qu'il est arrivé!

La fin d'une parenthèse unique, d'une bulle de douceur, d'une douce folie... Et un constat, sans appel : maman est de loin le plus difficile métier du monde.

 

Bon, Ok, t'es payée comme si t'allais bosser... Mais tes journées font 24h, week-end compris!

  • Tu n'as pas le droit aux pauses, qu'elles soient pipi ou café. Tu n'as pas de collègue.
  • Tu passes la journée avec le même tee-shirt couvert de bave/lait régurgité. Tu ne ressembles à rien à cause du manque de nuit complètes et sereines. Ta vie sociale avoisine celle d'une marmotte. Tes distractions? Surveiller le facteur... et le chat qui s'est mis à collectionner les souris et les déposent fièrement devant la fenêtre comme des trophées.
  • Tu attends l'heure des mamans avec impatience... pour tenir un semblant de conversation avec des vrais gens, dans la vraie vie.

 

 

En même temps, grâce à Romy et à son timing parfait, j'ai pu faire tellement de choses :

  • J'ai profité à fond de cet été indien
  • Je l'ai sorti partout ce bébé, c'est tellement plus facile quand on n'en n'a qu'un seul!
  • Je l'ai regardé, re-regardé, re-re-regardé et bisouillé de partout : l'impression d'avoir eu plein de temps avec lui : bah oui, forcément, y'en n'a qu'un seul (pendant les heures d'école!)
  • J'ai passé la moitié de la première année scolaire de mes filles à être une maman au foyer : pouvoir aller les chercher à 16h25 à la sortie de l'école, les récupérer le midi et leur permettre de faire un vraie pause
  • Je les ai vus grandir : et ça, ça n'a pas de prix!
  • Je me suis mise à la couture, et j'adore ça
  • J'ai découvert CUT, ma nouvelle série française préférée du monde entier, et son hymne qui me donne des frissons "Tourner la page", de Zaho

 

Ce lundi, je retrouve le chemin du boulot mais je reste maman à temps plein : les lever, les préparer, les habiller; les bisouiller les déposer à l'école/crèche, prendre de leurs nouvelles, les retrouver le soir.... les préparer, les bisouiller... et tout recommencer le lendemain.

 

Maman est un métier qui ne s'arrête pas à la porte du congé maternité. Qui ne s'arrête pas non plus à la fermeture du bureau. Avec mon retour à la vraie vie, et plus fragile que jamais (Merci la grippe! Merci la gastro!), j'angoisse ce changement de rythme, cette nouvelle organisation. Mais je savoure la chance que j'ai d'avoir ces trois-là en bonne santé!

Et puis, je ne coupe pas complètement le cordon avec mon Romy-doux. On continue nos "têtes-à-tétées", le matin et le soir. Je me suis accrochée, je n'ai pas toujours été encouragée mais j'ai tenu bon car ça me fait tellement de bien!

 

Je vous envoie plein de courage à vous aussi, qui retrouvez le chemin du boulot ! Et je vous souhaite plein de bonheurs avec les vôtres, malgré les difficultés, je vais essayer de continuer à ne retenir que le meilleur


Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Bettina (vendredi, 06 mars 2015 14:07)

    Bonjour
    Très belles les filles!! Que le temps passe vite!je les vois encore le jour de noel avec leur bonnet rouge.
    Félicitations pour votre 3e petit bout!
    Bonne continuation