Mes 5 astuces pour mieux vivre le "terrible two"!!

Quand nos jumelles sont nées il y a cinq ans, on n'avais JAMAIS entendu parlé de cette expression.

 

Quand elles ont eu deux ans, on a vite compris ce qu'elle signifiait. Le "terrible two", c'est cette phase entre l'âge de 2 et 3 ans où l'enfant pour se construire, entre en phase systématique d'opposition. En France, on l'appelle aussi la phase du NON, très reconnaissable puisque l'enfant se met à dire NON à tout ce qu'on lui propose.

 

Avec les filles, je me souviens que l'étape avait été bien marquée et qu'il avait fallu faire preuve de beaucoup de patience et de persévérance...

 

Je ne mesurais pas à quel point cette étape pouvait être bien plus compliquée... On en a un aperçu très significatif depuis de longs mois maintenant avec Romy. Plutôt en avance globalement sur tout, notamment le langage et la réflexion, ce petit bout de nous est entré dans cette phase d'opposition bien avant ses deux ans. 

 

Depuis le début de l'année, elle se matérialise même par des crises au moment de chaque repas, des  hurlements, des refus de manger ou de se coucher le soir et des levers très très matinaux. Un quotidien pas facile à vivre....

 

Alors, pour celles et ceux qui se retrouvent dans mon récit, je vous livre cinq astuces qui semblent pour l'instant faire leur preuve chez nous et qui permettent de tenir bon :

 

 

GARDEZ VOTRE CALME. OU CRIEZ... MAIS DANS LA PIÈCE VOISINE

Je passe vite sur le fait d'arriver à garder son calme. Si ce n'est pas le cas, la suite peut vous intéresser. Hurler sur son enfant quand il nous énerve ou ne nous écoute pas, est notre premier réflexe, comme de l'auto-défense. C'est une erreur : nous déstabiliser est justement le but de la manœuvre de ce petit esprit qui vous tient tête 90 cm plus bas que vous. Alors hurler, oui, mais loin, à condition que votre petit ne soit pas en danger si vous vous éloignez 5 min à l'extérieur par exemple. Sans aller jusque là, à la maison, on lui explique "Je suis en colère contre toi donc je vais me calmer dans la pièce à côté et toi dans ta chambre".

Neuf fois sur dix, il lui faut moins de 30 secondes pour s'arrêter.

 

LÂCHEZ PRISE

Si vous lâchez prise, l'enfant lâchera prise aussi. En clair? Ne pas s'entêter à lui demander de finir son assiette, rien que pour le principe." Tu ne veux pas finir? Tant pis pour toi, tu risques d'avoir faim, tu mangeras mieux se soir..."

Le biberon était devenu un enfer ces dernières semaines au petit déjeuner (trop chaud puis trop froid, puis les deux sans même y avoir goûter ou toucher le contenant!!!). Désormais, je lui propose du lait et une Vache qui rit, son fromage préféré, et je le laisse choisir en feignant de ne pas m'y intéresser.

Devinez qui revient pour me faire part de son choix? 

 

 

RESPONSABILISEZ -LE

"Si tu manges ton assiette, tu pourras aller choisir toi-même ton fromage"Donnez de l'autonomie à l'enfant, il se sentira grand. Testé depuis quelques jours à chaque opposition culinaire et à ma grande surprise, je dois reconnaître que cela fonctionne plutôt bien pour l'instant...

 

 

POSITIVEZ

La maîtresse des filles nous dit : "valoriser les progrès et banaliser l'échec". En résumé, accentuer le côté positif d'une situation et ne pas pointer le négatif. Cela va jusque dans les tournures de phrases. Par exemple au lieu de dire "Attends" à chaque début de phrase quand l'enfant réclame quelque chose, se reprendre en disant" je termine ce que je suis en train de faire et je joue avec toi juste après"!

La différence est saisissante, je vous assure!

 

 

RÉCOMPENSEZ

Quand le repas s'est bien déroulé, nous félicitons Romy. Il est fier et il peut choisir de faire une activité avec l'un de nous, comme une sorte de récompense, comme on lui a indiqué avant le repas! Bon ok, parfois, il a le droit de choisir un bonbon, mais la carotte, ça marche à tous les âges, non? ;))

 

 

 

Et vous, vous avez des bons plans aussi pour traverser cette phase un peu plus en douceur??

 

 

Des bisous plus particulier à celles et ceux qui traversent cette étape!

Emeline, apprentie maman depuis 5 ans

 

 

Photos Vanessa Bureau ;)

 

 

Bouille d'amour au caractère bien trempé. Fabrication maison !

Écrire commentaire

Commentaires : 0