Le coeur de maman

Il les voit dans le cartable de ses sœurs depuis qu'il est tout petit. Il a vu le regard qu'elles leur portaient quand je leur ai ressortis pour la rentrée. Et évidemment, après avoir relu l'histoire des 24 petites souris vont à l'école,comme depuis trois ans maintenant avant chaque rentrée,  il a voulu le sien, lui aussi.

 

 

24 petites souris vont à l'école

 

J'ai donc ressorti ma feutrine, mon aiguille et du fil. J'ai découpé et j'ai cousu ce petit cœur banc et rouge, avec son initiale. Ce cœur de feutrine, le cœur de maman, celui qui, j'ose le croire, réconforte quand on l'aperçoit au fond du sac. Celui qui dit que maman sera toujours là et que même si on est un peu loin, on este dans le cœur de maman.

 

Pour nous, ce  cœur est devenu notre rituel de rentrée. Les filles ont le leur depuis trois ans : elles entraient en CP cette année et quand je leur ai demandé si elles voulaient les glisser dans leur grand cartable, elles n'ont pas hésité une seconde.

 

Une autre petite astuce imparable pour rendre les premières séparations plus douces et qui a fait ses preuves aussi chez nous.

Ici, le matin, on se dessine aussi un petit cœur sur la main, pour se donner du courage et se dire qu'on pense tous les uns aux autres dans la journée. Les filles nous le réclament dès qu'elles en ressentent le besoin!

 

Ah oui, et puis, on se fait aussi un gros câlin, mais celle-là vous la connaissez déjà?

 

 

 

Et pour rappel, les rentrées précédentes, beaucoup moins softs que cette année : à peine une grosse larme pour notre courageur Romy-doux! Quel homme!

 

 

 

 

Bonne semaine à tous les écoliers !