3 ans... et le tourbillon de la vie

 Il a coupé ses cheveux à la rentrée et papa lui fait désormais sa mèche chaque matin avec du gel. Il a mis sa veste en jean, et ses nouvelles baskets. Il développe un sens de la répartie et une intelligence plutôt rares pour son âge je trouve. Il vient d'avoir trois ans, mais il en parait déjà tellement plus..

 

Il joue avec les jouets de ses sœurs, comprend les règles des jeux un peu grands pour son âge, veut boire du café (;)), se coucher tard. Il court vite, sait que quand je viens le chercher à la sortie de classe le mercredi midi, on filer chercher "tes sœurs" à l'école d'à côté.


Il sait très bien formuler ce qu'il veut (et ne veut pas). Il veut aider au rangement dans la maison, aime qu'on lui donne des responsabilités. Il remarque quand j'ai les yeux qui brillent et me demande ce qu'il se passe.

Il parait déjà si grand et je sens qu'il m'échappe déjà un peu. Mais pour moi, c'est encore mon tout petit bébé, mon Romydoux, mon amour de cœur, que j'ai envie de câliner encore. Celui à qui je propose occasionnellement un biberon le soir, juste pour le serrer plus longtemps contre moi, et respirer l'odeur dans son petit cou. Celui que j'embrasse chaque soir avant de me coucher et que je prends plaisir à regarder dormir, quelques instants. Comme pour profiter de ce temps suspendu, avant qu'il n'ouvre les yeux et ne reparte dans le tourbillon de la vie, de sa petite vie à lui.

 

Certains trouvent que je le couve trop, d'autres fois que je suis trop sévère : bon j'avoue, je suis parfois un peu marshmallow et parfois aussi un peu lunatique. Tiraillée entre cette envie de "bien faire" la maman mais aussi de lâcher prise et de n'écouter que mon cœur. Parce que, après tout moi aussi, j'ai besoin de cet amour-là! Et que je sais combien ces moments sont précieux quand nos petits ne sont pas encore tout à fait grands.

 

Profitez bien des vôtres, petits ou grands, je retourne vite renifler le petit cou des miens.

 

Emeline

 

Écrire commentaire

Commentaires : 0