3 ans... et le tourbillon de la vie

Lire la suite

La dino party de Romy

Lire la suite

J'ai tenu jusqu'au parking

On était plus que prêts! Pas de tout pressés, mais plutôt assez bien préparés. On avait relu les histoires qui parlent d'école et de rentrée, repris les petits rituels du soir et préparé le petit cœur en feutrine à glisser dans le sac  Et puis, mes écoliers ont pris le chemin de l'école. C'était il y a tout juste une semaine. Et je peux vous dire qu'elle a été intense, cette semaine.

 

Je m'attendais à avoir quelques sueurs froides et à devoir gérer la séparation avec Romy, qui rentrait à la maternelle pour la première fois. Mais le plus dur s'est déroulé quelques minutes plus tard, dans la cour de récréation des CP. A ma plus grande surprise, mon petit cœur de maman s'est soulevé quand j'ai entendu le prénom et le nom de chacune de mes filles leur signifiant qu'il était temps de rentrer dans le rang, de rejoindre leur classe.

En voulant immortaliser le moment, et en m'approchant d'elles, si sérieuses, si grandes, déjà presque distantes, je n'ai pu contenir mon émotion. Dans ma tête, une histoire de temps qui passe, d'enfants qui grandissent, et des images, plein d'images de leur naissance, d'elles, si petites (prématurées de 31 semaines, forcément !), du peau à peau pendant ces longues semaines d'hôpital, de ces doubles tétées sportives (si, si !!), de leurs premiers pas...

 

Mais bon, j'ai tenu; j'ai retenu mes larmes et les filles n'ont heureusement rien vu.  J'ai tenu... jusqu'au parking. J'ai attendu d'être loin pour tout lâcher... Ensuite, comme toutes les mamans du monde, j'ai passé la journée à me demander ce que mes petits pouvaient bien faire, si l'un avait pu se passer de son doudou après les larmichettes du matin, si l'autre allait mettre sa chèche à la récré pour ne pas attraper froid, si la troisième allait bien gérer cette classe et cette maîtresse toutes neuves...

Et puis, le soir, en allant les chercher, ils ont couru vers moi, le sourire aux lèvres! Et je les ai serrés fort, fort, comme si je ne les avais pas vus depuis plusieurs jours...Et mon cœur de maman s'est desserré !

 

Depuis, c'est chaque matin le même chemin de l'école, mais chacun de nous a le cœur plus léger. Et aujourd'hui, même moi, je n'ai pas pleuré !

 

 

Emeline, maman poule - ascendant crocodile

 

 

Lire la suite

Le coeur de maman

Il les voit dans le cartable de ses sœurs depuis qu'il est tout petit. Il a vu le regard qu'elles leur portaient quand je leur ai ressortis pour la rentrée. Et évidemment, après avoir relu l'histoire des 24 petites souris vont à l'école,comme depuis trois ans maintenant avant chaque rentrée,  il a voulu le sien, lui aussi.

 

 

24 petites souris vont à l'école

 

J'ai donc ressorti ma feutrine, mon aiguille et du fil. J'ai découpé et j'ai cousu ce petit cœur banc et rouge, avec son initiale. Ce cœur de feutrine, le cœur de maman, celui qui, j'ose le croire, réconforte quand on l'aperçoit au fond du sac. Celui qui dit que maman sera toujours là et que même si on est un peu loin, on este dans le cœur de maman.

 

Pour nous, ce  cœur est devenu notre rituel de rentrée. Les filles ont le leur depuis trois ans : elles entraient en CP cette année et quand je leur ai demandé si elles voulaient les glisser dans leur grand cartable, elles n'ont pas hésité une seconde.

 

Une autre petite astuce imparable pour rendre les premières séparations plus douces et qui a fait ses preuves aussi chez nous.

Ici, le matin, on se dessine aussi un petit cœur sur la main, pour se donner du courage et se dire qu'on pense tous les uns aux autres dans la journée. Les filles nous le réclament dès qu'elles en ressentent le besoin!

 

Ah oui, et puis, on se fait aussi un gros câlin, mais celle-là vous la connaissez déjà?

 

 

 

Et pour rappel, les rentrées précédentes, beaucoup moins softs que cette année : à peine une grosse larme pour notre courageur Romy-doux! Quel homme!

 

 

 

 

Bonne semaine à tous les écoliers !

 

Lire la suite

Mes 3 remèdes anti-morosité

La rentrée approche : le blues du dimanche soir, de l'automne, des jours qui raccourcissent vous plombent vous aussi? Ici cela fait déjà quelques années que la boule au ventre du dimanche soir a disparu. Et pour cette veille de rentrée, il suffisait de les regarder mes trois petits remèdes anti-morosité pour comprendre que demain tout irait bien! 

 

Les regarder et se replonger dans les photos prises à peine quelques jours plus tôt, pendant nos vacances : du soleil, des rires, des jeux d'enfants, des yeux qui pétillent et des souvenirs plein la tête! Mention spéciale à la partie de bataille d'eau autour de la piscine qui a fait marrer les grands presque plus que les petits, n'est-ce pas papi Joël? ;)

 

Gros bisous mes amours, mes trois pousses d'automne qui ont fait de cette saison désormais l'une de mes préférées : vous êtes mes remèdes anti-morosité!

 

Gros bisous les amis, veillez bien sur vos petites graines de bonheur !

 

 

Et bonne rentrée à tous!!!

 

Emeline pas très fière quand même ce soir :)

 

Lire la suite

L'été qui fait pousser les enfants

Lire la suite

Moisson au parfum d'enfance

La moisson, quand on est fille d'agriculteur, ça fait partie du patrimoine : c'est simple, ça fait partie de vous. Ça vous suit toute votre enfance; ça a le goût de la chaleur d'été, des chips et des Oranginas. Ça sent la paille toute fraîche qui remonte jusque dans les narines et qui chatouille. Et ça pique les chevilles quand on court à travers champ. Pas un été sans aller porter à boire ou le casse-croûte aux travailleurs, le soir en vélo dans le ciel tout orange. Pas un été sans monter dans le tracteur, juste pour le plaisir, juste pour voir, juste le temps d'un aller-retour. Allez, encore un dernier... Juste un... La moisson, chez nous, et comme chez beaucoup d'autres, j'imagine, c'est une institution.

 

Alors, quand Romy, du haut de ses deux ans et demi a manifesté l'envie d'aller dans la "moissonneuse avec papy", on a sauté sur l'occasion. Les filles avaient déjà découvert ponctuellement cet épisode les précédents étés, comme ça, pour voir. Cette fois, c'est à qui monterait dans le tracteur ou irait dans la "moiss bat", en premier, et "tout seul". Notre tribu s'est retrouvée portée par un petit garçon aux yeux scintillants, fasciné, et qui n'avait qu'une hâte : faire la moisson!

 

Trois petites journées ont suffi, je pense à leur transmettre ce goût des choses simples; ce plaisir d'aller voir le travail de leur papi. Trois petites journées pour découvrir ces goûts, ces odeurs, ces paysages qui changent en un tour de coupe, ces soirées qui s'étirent, que l'on attend toute l'année. Le souffle de la machine, la trémie pleine et le bras qui verse le blé dans la benne. Trois petites journées de "pourquoi?" "mais, comment?", "combien?" ou "c'est quand qu'on y retourne dans la moisson"? Trois petites journées et la promesse assurément, de leur créer de jolis souvenirs d'enfants.

"Papi, promis, l'an prochain, on vient toute la semaine!"

 

 

Emeline - Bienheureuse fille de paysan

Romy, Solenne & Thelma, paysans d'un jour

 

Une dédicace toute particulière à l'heureux papy, au moins aussi impatient que ses petits ;)

 

Lire la suite

Paillettes et premières fois

Lire la suite

Merci maîtresse!

Elles y sont parties comme ces derniers mois : en autant, en courant, en papillonnant, d'un pas décidé. Il n'est pourtant pas si loin le jour de leur première rentée en maternelle. Trois douces années ont coulé et avec elles, deux petites personnalités se sont forgées.

 

Solenne est toujours la plus intimidée (si si), celle qu'il faut constamment rassurer, dorloter, bisouiller, faire des coucous par la fenêtre. Thelma, l'indépendante, a lâché ce rituel depuis longtemps. Tout juste y pense-t-elle en voyant sa peur me serrer fort dans ses bras le matin.

 

Je me surprends de mon côté à avoir les mêmes regards, les mêmes gestes, la même tendresse qu'au premier jour. Et me dire que oui, je suis bien une maman poule malgré mes sautes d'humeur, mes cris un peu forts et mes découragements. En face de moi, mes filles ont bien grandi : et elles le doivent évidement à leur maître pendant les deux premières années d'école et à leur maîtresse, présente pendant cette année charnière de la grande section.

Un merci n'est pas grand chose face à ce qu'elle leur a apporté cette année : prendre confiance, se faire confiance, faire des choix, accepter de ne pas y arriver tout de suite, persévérer, recommencer, banaliser l'échec et valoriser l'effort. Cette phrase clé, je la garde bien tout au fond de moi : elle me sert souvent quand je me retrouve démunie face aux pleurs de Solenne qui ne réussit pas du premier coup à tenir sur des patins à glace, du vélo sans roulette ou nager seule...

 

Alors, moi aussi, j'avais envie de dire merci maîtresse, avec des petites attentions : un bouquet, une jolie trousse rien que pour elle, deux dessins à tomber et dédicacés de Solenne et Thelma et ce tote bag que les filles se sont fait une joie de personnaliser. Bien plus joli que les modèles déjà tout faits, vous ne trouvez pas?

 

Et devinez quoi? Maîtresse Virginie a adoré! Et les filles sont reparties toutes heureuses avec chacune un bisou sur la joue de leur maîtresse préférée!

 

Bonnes vacances à toutes les maîtresses!

 

Emeline

 

 

0 commentaires

Sélection livres d'amour

Lire la suite 0 commentaires

Fabrique à rêves pour princesses coquettes

Lire la suite 0 commentaires

Tote bag pour petits lapins

Le tote bag, c'est l'un des must have à la maison. Je l'utiliser pour faire les courses, les enfants s'en servent de sac de jouets lors des week-end en dehors de la maison. Et pour Pâques, je cherchais un modèle pour la chasse aux oeufs suffisamment grand pour tenir tout le butin.

J'avais repéré depuis longtemps ce modèle lapin super mignon, avec ses oreilles et son pompon. Je me suis lancée, j'ai acheté un bout de tissu (5 euros), j'ai cousu, cousu, cousu... Et vu leur tête le jour de la découverte, je crois que j'ai fait trois heureux! Romy a adoré le porter en bandoulière, bien plus pratique pour ses petits bras!

 

 

Le matériel : du tissu, un coton assez épais, des feutres textiles et de la laine pour faire le pompon!

 

Voici le tuto duquel je me suis inspirée ici

 

J'ai réalisé les oreilles dans un tissu différent, en lin, et dessiné la tête de lapin au crayon!

Les enfants ne les quittent plus. Et moi, j'ai bien l'intention de m'en faire un, cette fois rien qu'à moi!

 

Ils sont pas beaux mes petits lapins?


Et vous, ça vous plaît?

 

Emeline

 

 

0 commentaires

Le sang dans les veines


Lire la suite 0 commentaires

Mes 5 astuces pour mieux vivre le "terrible two"!!

Quand nos jumelles sont nées il y a cinq ans, on n'avais JAMAIS entendu parlé de cette expression.

 

Quand elles ont eu deux ans, on a vite compris ce qu'elle signifiait. Le "terrible two", c'est cette phase entre l'âge de 2 et 3 ans où l'enfant pour se construire, entre en phase systématique d'opposition. En France, on l'appelle aussi la phase du NON, très reconnaissable puisque l'enfant se met à dire NON à tout ce qu'on lui propose.

 

Avec les filles, je me souviens que l'étape avait été bien marquée et qu'il avait fallu faire preuve de beaucoup de patience et de persévérance...

 

Je ne mesurais pas à quel point cette étape pouvait être bien plus compliquée... On en a un aperçu très significatif depuis de longs mois maintenant avec Romy. Plutôt en avance globalement sur tout, notamment le langage et la réflexion, ce petit bout de nous est entré dans cette phase d'opposition bien avant ses deux ans. 

 

Depuis le début de l'année, elle se matérialise même par des crises au moment de chaque repas, des  hurlements, des refus de manger ou de se coucher le soir et des levers très très matinaux. Un quotidien pas facile à vivre....

 

Alors, pour celles et ceux qui se retrouvent dans mon récit, je vous livre cinq astuces qui semblent pour l'instant faire leur preuve chez nous et qui permettent de tenir bon :

 

 

GARDEZ VOTRE CALME. OU CRIEZ... MAIS DANS LA PIÈCE VOISINE

Je passe vite sur le fait d'arriver à garder son calme. Si ce n'est pas le cas, la suite peut vous intéresser. Hurler sur son enfant quand il nous énerve ou ne nous écoute pas, est notre premier réflexe, comme de l'auto-défense. C'est une erreur : nous déstabiliser est justement le but de la manœuvre de ce petit esprit qui vous tient tête 90 cm plus bas que vous. Alors hurler, oui, mais loin, à condition que votre petit ne soit pas en danger si vous vous éloignez 5 min à l'extérieur par exemple. Sans aller jusque là, à la maison, on lui explique "Je suis en colère contre toi donc je vais me calmer dans la pièce à côté et toi dans ta chambre".

Neuf fois sur dix, il lui faut moins de 30 secondes pour s'arrêter.

 

LÂCHEZ PRISE

Si vous lâchez prise, l'enfant lâchera prise aussi. En clair? Ne pas s'entêter à lui demander de finir son assiette, rien que pour le principe." Tu ne veux pas finir? Tant pis pour toi, tu risques d'avoir faim, tu mangeras mieux se soir..."

Le biberon était devenu un enfer ces dernières semaines au petit déjeuner (trop chaud puis trop froid, puis les deux sans même y avoir goûter ou toucher le contenant!!!). Désormais, je lui propose du lait et une Vache qui rit, son fromage préféré, et je le laisse choisir en feignant de ne pas m'y intéresser.

Devinez qui revient pour me faire part de son choix? 

 

 

RESPONSABILISEZ -LE

"Si tu manges ton assiette, tu pourras aller choisir toi-même ton fromage"Donnez de l'autonomie à l'enfant, il se sentira grand. Testé depuis quelques jours à chaque opposition culinaire et à ma grande surprise, je dois reconnaître que cela fonctionne plutôt bien pour l'instant...

 

 

POSITIVEZ

La maîtresse des filles nous dit : "valoriser les progrès et banaliser l'échec". En résumé, accentuer le côté positif d'une situation et ne pas pointer le négatif. Cela va jusque dans les tournures de phrases. Par exemple au lieu de dire "Attends" à chaque début de phrase quand l'enfant réclame quelque chose, se reprendre en disant" je termine ce que je suis en train de faire et je joue avec toi juste après"!

La différence est saisissante, je vous assure!

 

 

RÉCOMPENSEZ

Quand le repas s'est bien déroulé, nous félicitons Romy. Il est fier et il peut choisir de faire une activité avec l'un de nous, comme une sorte de récompense, comme on lui a indiqué avant le repas! Bon ok, parfois, il a le droit de choisir un bonbon, mais la carotte, ça marche à tous les âges, non? ;))

 

 

 

Et vous, vous avez des bons plans aussi pour traverser cette phase un peu plus en douceur??

 

 

Des bisous plus particulier à celles et ceux qui traversent cette étape!

Emeline, apprentie maman depuis 5 ans

 

 

Photos Vanessa Bureau ;)

 

 

Bouille d'amour au caractère bien trempé. Fabrication maison !

0 commentaires

Et le sucre sur les doigts

Mardi-Gras, impossible d'y déroger! La gourmande que je suis n'aura pas attendu d'être maman pour se lancer dans la réalisation de beignets maison. Je pratique depuis des années, depuis ma plus tendre enfance en fait, les recettes de frivoles, comme on les appelle chez nous. 

 

Cela a commencé chez mes grands-mères, la pâte faite à la main, à même la toile cirée, le bout des doigts ramenant au fur et à mesure la farine au centre pour la mélanger avec les éléments liquides. Avec ma maman, elles avaient une forme toute ronde,  parfois celle d'une demi-lune aussi, car réalisées avec un simple verre. C'est cette méthode que je privilégie aujourd'hui encore avec mes enfants... Il n'y a pas plus simple ni plus économique et on peut varier les formes et faire travailler l'imagination des petits à l'infini!

 

Chez mes grands-mères (chez ma grand-mère Ginette surtout), les frivoles étaient réalisées au couteau, coupées en de jolis losanges transpercés au lieu et qui leur permettaient de gonfler à la friture.

 

A l'âge adulte, j'ai découvert une recette lorraine remarquable, grâce à la maman d'un ancien petit-ami, que j'ai gardé précieusement (la recette, hein? ;)) et que j'utilise encore aujourd'hui : elle est réalisée avec de la levure fraîche et croyez-moi, cette recette là vous emmène au septième ciel!

 

Pour changer et apporter un peu de légèreté, j'ai testé il y a peu, cette recette à base de pommes que je trouve vraiment très très bonne. Une base de pâte à beignets étalée avec des morceaux de pomme puis roulée et découpée en tranches! Et pour finir, on les fait frire avant de les tremper dans le sucre semoule une fois les beignets refroidis. C'est la meilleure étape : se lécher le sucre sur les doigts au moment de dévorer son beignet! J'aime toujours autant faire ça aujourd'hui : mis qu'est-ce que j'aime regarder les enfants le faire aussi !

Mmmm... De quoi apprécier Mardi-Gras comme il se doit non?

 

La recette est à retrouver sur mon blog

 

Do Eat Yourself,

 

tout nouveau et entièrement dédié à la cuisine

(au Thermomix, mais vous pouvez aussi tenter sans...).

 

 

Bon appétit les amis!

Et n'hésitez pas à venir mettre ici ou là un petit commentaire si vous aimez.

 

Emeline, gourmande - tout court

 

 

0 commentaires

Le meilleur chemin pour les miens

Être maman, ce n'est pas la belle vie 24h par jour. Bien sûr, il y a les rires, les partages et le cœur qui fait boum quand on les retrouve à la fin de la journée. Bien sûr il y a les découvertes, les joies, les petits bonheurs!

Mais il y a aussi le quotidien, son organisation, son rythme effréné, l'impression de courir après tout, tout le temps, et si peu, si peu de temps pour soi.

 

Il y a aussi cette constante contradiction au fond de soi, entre la culpabilité de les laisser et l'envie de s'octroyer des moments rien qu'à soi! Je suis personnellement sans cesse dans cette situation en ce moment : le besoin de souffler, de respirer, le besoin de calme et de prendre soin de moi, le besoin de me trouver jolie, d'être jolie. Et l'impossibilité d'en profiter à 100%, de lâcher totalement prise, en sachant nos enfants confiés à d'autres.

 

Alors, après une année 2016 assez éprouvante (la découverte d'un métier et d'un univers professionnel totalement inconnu pour moi, l'investissement que cela engendre, le travail les soirées et le samedi, l'absence à expliquer aux enfants), j'ai pris une grande décision. Et j'espère de tout cœur avoir choisi le bon chemin pour les miens.

 

Je renoue avec ma première passion professionnelle mes amis : celle de l'écriture et du journalisme, si, si! Aujourd'hui, je choisis la sécurité, avec un contrat à temps partiel certes, mais avec des bases solides. Je choisis mon métier de cœur et je l'espère, un épanouissement personnel. Je choisis pour ma famille, mais pour moi aussi.

 

Car ce sourire sur leur visage, c'est mon reflet dans le miroir! Mes enfants m’épuisent parfois. Je pense que chaque maman qui passe par ici a un jour ressenti ça!

Mais mes enfants sont ma vitamine, mon oxygène, ma dopamine, mon endorphine, mes rayons de soleil! Mes enfants (et mon mari aussi, hein? :)) sont mes essentiels! Et pour nous, je me dois de trouver le meilleur chemin!

 

 

Emeline

 

 

 

 

Photos extraites de notre merveilleuse séance réalisée à l'automne dernier avec notre merveilleuse Vanessa Bureau, créatrice officielle de bonheurs et de jolis souvenirs!)

2 commentaires

Voyage exotique au milieu de l'hiver

Frileuse de nature, j'ai toujours été une grande consommatrice de thé et de tisane : au bureau pour me tenir chaud, le matin pour tremper les tartines, quand une amie passe à l'improviste ou le soir, à la maison devant un bon film pour m'apaiser...

 

Depuis quelques années, je choisis mes produits avec plus d'attention. Très thé aromatisés aux fruits, je me suis d'abord tournée vers des saveurs plus neutres puis vers le bio et plus récemment vers le "vrai" thé, celui vendu en vrac.

Évidemment il est un peu plus cher, mais le résultat est complètement différent. J'ai découvert par hasard la gamme du Palais des Thés chez une amie et il se trouve qu'une boutique venait justement d'ouvrir près de chez moi, à la Toison d'Or.

Ni une, ni deux, ma curiosité m'a poussée jusque devant l'enseigne avec une bien belle surprise : la boutique qui est très jolie, propose un véritable parcours olfactif à la découverte des nombreuses senteurs.

 

J'ai jeté mon dévolu sur un thé Earl Grey nature - mon préféré - et sur une tisane au nom très évocateur de Jardin Romantique, avec des morceaux de pêche, d'ananas et de myrte citronnée. Au-delà des parfums, ces thés et tisanes révèlent toutes leurs saveurs une fois infusés. C'est comme un voyage, une pause douceur et exotique au milieu de l'hiver.

 

J'adore également leur packaging : les petites boîtes sont somptueuses, tout autant que les coffrets cadeaux! J'ai eu la chance d'un recevoir un de la part de deux collègues adorables il y a quelques jours : de quoi amorcer une petite collection personnelle pleines de saveurs! Et partager de jolis moments entre amies!

 

Ils sont jolis non?

Et vous, vous êtes plutôt thé ou tisane?

 

Le Palais des Thés, Toison d'Or, Dijon.

Mention spéciale à leurs filtres jetables de toutes les tailles

 

 

Lire la suite 0 commentaires

P'tite chambre de grande (bis)

Je vous l'avais promis : voici la chambre de Thelma transformée elle aussi ces derniers mois en chambre de grande. Un vrai lit de grand, un bureau et un tipi, identique à celui de sa sœur : voilà pour les nouveautés.

 

La couleur rose s'est imposée : déjà présente sur les murs, elle est la couleur préférée de Thelma. Je voulais donner à cet espace un style un peu bohème et trancher le côté girly en ajoutant un peu de bleu. Je suis partie de son mini piano, déniché il y a quelques années chez un brocanteur pendant les vacances alors qu'elle n'avait que quelques mois... Il est toujours resté, ma passion pour le vintage n'y est sans doute pas pour rien...Le berceau a été chiné il y a des années aussi à un vide-grenier près de chez nous, tout comme la table à repasser que j'adore : j'y ai cousu un toile pour la recouvrir. Un sèche-linge s'est ajouté l'an dernier à cet espace poupées.

 

La guirlande de fanions est restée : je l'avais cousu quand Thelma a quitté la chambre de sa sœur un peu avant l'âge de deux ans, et c'était ma toute première réalisation à la machine à coudre!

 

Et puis Thelma est une inconditionnelle des doudous! Elle pourrait en avoir une armoire entière! Jamais un anniversaire ou un Noël sans un nounours en cadeau! En voyant cette couverture douce rose sur laquelle était cousu ce si joli lapin, je me suis dit qu'elle était faite pour elle! Elle est venue agrandir sa collection et mon petit doigt me dit que ce n'est pas la dernière!

 

La chambre de Thelma, c'est un endroit où elle aime jouer, mais pas toute seule. Peu à peu, on a remonté tous les jouets du salon que l'on a réparti dans les deux chambres de filles . Mais ce qu'elle préfère, c'est dessiner sur son bureau, rigoler à tue-tête avec son frère dans le tipi (si possible, dans le noir complet avec juste les veilleuses de toute la maison en guise d'illuminations!) et cacher ses secrets dans sa table de chevet!

 

Surtout, c'est son espace rien qu'à elle, et je ne regrette pas d'avoir séparé mes jumelles avant qu'elles aient deux ans : il y a eu une période un peu difficile pour Thelma qui quittait la chambre commune. Mais aujourd'hui, pour rien au monde je ne reviendrais en arrière : Solenne et Thelma jouent ensemble mais chacune à son un univers rien qu'à elle, pour se créer son identité, son imaginaire et avoir ses propres rêves!

 

Bureau : La Redoute, Chaise et lampe bureau rose FLy, Etagères dorées, lapin doudou couverture, Flamand Rose, veilleuse flamands roses, veilleuse ananas et sous-main Maisons du Monde. Lit Ikea.Tirelire Le Chat de la Gouttière, Lettre lumineuse Hema. Table de chevet Gifi.

Berceau bébé, cadres photo ovales, sèche linge, paniette osier et table à repasser chinés.

Lire la suite 1 commentaires

2017... et bien plus de rires et de petits bonheurs


Des rêves dans les yeux.

 

Des étoiles plein la tête.

 

Des sourires à décrocher la lune.

 

Des "Je t'aime", des bisous, de l'amour, de l'amitié, de la fraternité.

 

Des jolis moments, des petits riens tout simples qui rendent la vie douce...

 

Et si en 2017, le bonheur venait de nous?

 

Je vous souhaite le meilleur pour 2017!

 

De mon côté, je vais m'efforcer de continuer à voir les jolis petits moments du quotidien,

ceux que l'on a envie de garder au fond de sa mémoire.

Ceux qui nous rendent plus forts et qui nous permettent d'avancer.

Et je continuerai à vous en partager quelques-uns, ici.

 

 

Bisous tout doux à vous mes amis!

Et que vos rêves se réalisent!

 

Emeline

0 commentaires

Panacotta de foie gras, mangue et pain d'épices


Je ne sais pas pour vous mais ici, la fin d'année file à vitesse grand V. Entre la fin d'année professionnelle à boucler, les courses de Noël, les enfants surexcités, les journées défilent.

 

Pas eu le temps de penser à votre menu de fêtes? Je vous propose cette recette très rapide, délicieuse et qui fera de l'effet au moment de l'apéritif : la panacotta de foie gras à la mangue et pain d'épices.

 

Dans cette recette, le pain d'épices est évidemment maison mais vous pouvez en acheter un si vous manquez de temps.

 

 

LA RECETTE

 

50 g porto blanc

1 étoile badiane

150 g foie gras frais

200 g crème liquide

2 pincées de poivre

1 mangue

1 pain d'épices

 

Mettre le port et la badiane à réduire pendant 5min/Varoma/vit 0,5 sans le gobelet.

 

Enlever la badiane, ajouter le foie gras et mixer 10'/vit8.

 

Ajouter la crème et le poivre et chauffer 10min/90°/vit1. Pendant ce temps, faire ramollir la gélatine dans de l'eau froide.

 

Égoutter la gélatine, la mettre dans le bol et mélanger 10'/vit3.

 

Dresser dans les verrines et mettre au frais 2h avant de servir.

 

Avant de servir, découper la mangue en petits dés et ajouter sur la panacotta.

 

Ajouter des petits cubes de pain d'épices et servez aussitôt.

 

 

 

Mon p'tit truc en plus

Toastez votre pain d'épices et tranchez le en allumettes pour apporter du croquant à votre verrine.

 

Bon appétit les amis!

Emeline

 

Et retrouvez d'autres recettes dans mon tout nouveau blog DO EAT YOURSELF, entièrement dédié à la cuisine!

0 commentaires

5 ans à s'aimer


Lire la suite 0 commentaires

Village de Noël à croquer


Le compte à rebours a officiellement commencé! Je dis officiellement, car cela fait déjà quelques semaines que l'esprit de Noël s'est invité à la maison. A la lecture des catalogue de jouets, en regardant les livres de recettes et immanquablement, en jetant en œil par la fenêtre et en apercevant ce ciel tantôt vitreux, tantôt d'un bleu des neiges qui se reflète sur la rosée givrée du matin.

 

Noël arrive et avec lui, la période tant attendue de l'Avent! "Demain, c'est Noël", m'a dit Solenne? Non, pas encore, c'est le début de l'attente avant Noël lui ai-je répondu.

 

Alors pour rendre ce temps qui s'apparente à une éternité dans l'esprit des enfants un peu moins long, voici un petit village de l'Avent pour les aider à décompter les jours! Quelques feuilles de papier, un peu de découpe, des petites surprises et le tour est joué!

 

Merci à qui comme d'habitude, propose de si jolies choses, faciles à réaliser et tellement poétiques...

 

Et chez vous, l'Avent, c'est comment?

 

Bons baisers de note village scintillant !

 

J-23

 

Oh, oh, oh!!!

 

Emeline

Lire la suite 0 commentaires

Et de 2!


Lire la suite 1 commentaires

Petite chambre de grande

Je leur avais promis une chambre de grande juste avant leur 5 ans. Une chambre avec un grand lit, un bureau et un endroit qui pourrait abriter leurs histoires et leurs rêves.

 

Elles sont parties deux semaines chez leur papi et mamie. J'avais déjà tout prévu : caché le lit dans le garage, trouvé le tuto pour le tipi et acheté la peinture, ce bleu que j'ai tant cherché. Déniché et chiné aussi les nouveaux petits éléments de déco depuis plusieurs mois.

 

Je voulais du bleu pour la chambre de Solenne. Du bleu, du rétro et du rotin. Ce porte revue trouvé à un vide-grenier a débuté ma collection Et deux jours avant de les laisser, j'ai déniché cette merveille : ce lit de poupée en rotin, un peu usé mais parfait une fois nettoyé.

 

Durant deux semaines, j'ai retroussé mes manches et consacré mes soirées et ces deux nouvelles chambres : il a fallu repeindre les murs de la chambre de Solenne. Ce bleu si beau, trop bleu, je l'ai arrangé à ma sauce pour le rendre plus doux lors de la deuxième couche. Je voulais un lit à tiroir pour accueillir le nid de sa sœur les nuits de grands vents.

 

Et puis ce tipi fait main : une guirlande au dessus, rose, parce que Solenne aime le bleu, mais qu'elle voulait un peu de rose aussi. Sa mine ébahie quand elle a ouvert la porte la toute première fois a suffi ! Elle a regardé le tipi, a fait "ohh" et a foncé sur son lit de grande!

 

Que demander de plus?

 

Housse de couette et suspension Cyrillus

Lit La Redoute

Bureau maison décapé

Lettre S Hema

Cerf, Terre, sous main, miroir soleil, paniette boule Maisons du Monde

Guirlande Centrakor

Etagère maison, rideaux Casa

Tipi maison réalisé avec le tuto ici

Lit poupée, caisse en bois de livres, porte revue chinés

 

 

Il manque un ou deux détails à ajouter dans la chambre de Thelma mais je vous rassure,

elle a elle aussi eu droit à sa chambre de grande...

 

A suivre!

 

Emeline

 

Lire la suite 0 commentaires

Baisers de soleil

Lire la suite 1 commentaires

Il est là, le bonheur, il est là

"Il est où le bonheur, il est où? Il est là".

 

Ces paroles résonnent en moi, encore plus à la lueur de la fin de semaine que nous venons de vivre. Pleine de contraste pour ma part : plongée entre une profonde tristesse, la douleur et la communion avec les nôtres. L'incompréhensible. La peur du lendemain. Et l'envie, plus que jamais de vivre l'instant présent et de profiter de tout : de ces petits riens qui rythment notre quotidien. De nos familles, de nos amis. De nos enfants aussi : de leurs joies, de leurs rires, de leur insouciance...

 

 

Alors vivons ces moments si heureux, si forts, si sincères, véritables et uniques. Célébrons l'amour, à l'image de Ben et Hélène qui nous ont offert un superbe cadeau ce week-end pour leur mariage: un moment inoubliable, la magie dans leurs yeux et nos yeux à nous qui pétillent. Le mariage, l'amour, la fête, les sourires, la vie... la vraie.

 

 

Soyez heureux les amoureux! Soyons heureux nous tous, et réjouissons-nous de ce que nous avons. Vive la vie, vive l'amour!

 


Emeline, et son amoureux de toujours ;)

 

PS : Une pensée toute particulière pour ma Christelle, prêcheuse de vie !

Lire la suite 0 commentaires

Le cou de girafe à tâches roses

J'ai flashé il y a quelques temps sur cette recette. A la maison comme chez vous j'imagine, le roulé fait partie des gâteaux must have pour les goûters. Alors quand j'ai vu cette version totalement girly, je me suis dit que cela ferait une belle alternative à la recette au Nutella, largement plébiscitée par ici.
Et devinez quoi? Les enfants ont adoré cette recette, que Thelma a rebaptisée pour l'occasion le cou de girafe à tâches roses. Ils ont évidemment dévoré croquer dans ce petit cou tout cru et nous aussi. J'avais apporté ce gâteau pour la fête de la crèche et là aussi, il a fait aussi sensation. La directrice m'a même couru après dans le couloir pour me dire que les mamans se demandaient d'où venait ce roulé et comment il avait été fait!
Alors voici la recette bluffante, pour vous et pour toutes les mamans du monde!
Les ingrédients

Pour la pâte à cigarette :

  • 30 g de beurre
  • 30 g de sucre glace
  • 1 blanc d’œuf (35 g)
  • 35 g de farine
  • Colorant rose (en gel de préférence)

Pour le biscuit roulé :

  • 3 gros œufs
  • 100 g de sucre en poudre
  • 100 g de farine de blé T65
  •  1/2 pot de confiture de fraise (ici, on a choisi framboise)
La pâte à cigarette
1. Faites fondre le beurre et laissez-le tiédir.
2. Dans un bol mélangez le beurre fondu avec le sucre glace. Ajoutez le blanc d’œuf puis la farine.
3. Ajoutez le colorant rose en poudre petit à petit de manière à obtenir la couleur que vous désirez.
4. Mettez la pâte à cigarette dans une poche à douille (à défaut dans un sac congélation dont vous couperez un angle). Laissez reposer 10 min au réfrigérateur pour durcir un peu la pâte (si elle est trop liquide, vous allez avoir du mal à l’utiliser).
5. Sur une plaque, réalisez des points roses de différentes tailles.
6. Mettez la plaque au réfrigérateur pendant 1 heure pour que la pâte à cigarette durcisse.

Le biscuit roulé
Préparation à ne pas commencer trop tôt pour que les pois roses aient le temps de solidifier au frigo !)
1. Dans un saladier fouettez 2 jaunes et 1 œuf entier avec la moitié du sucre.
2. Ajoutez la farine et mélangez rapidement.
3. Battez les 2 blancs en neige avec le sucre restant. Incorporez-les délicatement au reste de la préparation.
4. Étalez la pâte à biscuit sur la plaque tout juste sortie du réfrigérateur et faites cuire 10 à 12 minutes dans le four à 180°C.
5. Dès la sortie du four retournez le gâteau une première fois sur une plaque ou un torchon puis une seconde fois sur un torchon et roulez pour que le gâteau prenne la forme. Laissez refroidir.
6. Déroulez délicatement, étalez la confiture de fraises et roulez à nouveau.
7. Placez le roulé sur le plat de présentation et coupez les entames.

Mon p'tit truc en plus :
il est encore meilleur le lendemain, la pâte a eu le temps de s'imbiber de confiture et est plus moelleuse...
Pour ceux qui peuvent attendre bien sûr :)
Bon appétit !
Emeline

0 commentaires

Culotte courte et p'tits cuissots

Je l'attendais depuis de longues semaines, ce moment où je reverrais ces petits cuissots prendre le soleil. C'était il y a si peu de temps et cela a duré trop peu...

 

Alors, pour patienter et qui sait, cela fera peut-être aussi venir l'été, voici notre Romydoux en culotte courte, avec ces petits cuissots que j'ai juste envie de dévorer tout cru! Pas vous?

 

Ici, comme chez vous j'imagine, on a hâte de porter des robes, des lunettes de soleil et des sandales et de jeter au placard les impers et gros gilets!

 

Eh oh, soleil, c'est quand tu veux!!

 

Emeline

 

Salopette à croquer Zara. Lunettes de soleil Ben' Optique ;). Petits cuissots fabrication maison

 

1 commentaires

Pochette in the pocket

Ce week-end, je me suis transformée en maman solo de famille nombreuse! J'angoissais un peu à l'idée de gérer ma tribu pendant deux jours entiers. Et finalement, la météo étant de mon côté, on a bien rigolé! Au programme : balade en tram' avant une petite promenade matinale à Dijon, séance chez le photographe, petit resto et jardinage!

 

Pendant ce week-end, je m'étais aussi lancée un défi : réaliser cette pochette. En général, les jours où je m'occupe seule des enfants, j'ai très peu de temps pour moi! Mais cela faisait longtemps que j'avais envie d'une petite pochette pour y mettre mon nécessaire de fille. Je me suis dit que j'allais la faire moi-même.

 

Bon, je suis plutôt une débutante en couture, et l'idée de poser un zip m'effrayait un peu. Grâce à ce tuto, j'ai sauté le pas! Sans une panne de machine qui a rallongé la durée de réalisation, l'opération prend au final très peu de temps. Il m'a suffit d'un temps de sieste et d'un début de soirée pour la terminer!

 

Je suis très fière de l'avoir réalisée seule : à la maison, le budget est serré en ce moment et je suis encore plus à l'affût des petites choses à faire soi-même à peu de frais.

 

Je la trouve personnellement très jolie. Et parfaite pour glisser ses secrets dans son sac à main. Les filles ont littéralement craqué elles aussi : me voilà déjà avec deux commandes supplémentaires!

 

Et vous, vous aimez?

 

Belle semaine à vous les amis !

 

Emeline

Lire la suite 2 commentaires

La tartelette pour les copines

C'est une histoire débutée il y a presque 18 ans. L'histoire de cinq jeunes inconnues, qui se sont rencontrées sur les bancs de la fac. L'histoire de franches rigolades, de blagues de potaches, de soirées d'étudiantes très sages, de tranches de vie partagées. De secrets. D'écoute. De conseils. Sans jugements. De joies. De rires. De quelques peines aussi.

 

18 ans après, rien n'a vraiment changé. Trois maris, deux conjoints et neuf enfants plus tard, il y a toujours ce plaisir intact de se retrouver. Celui qui fait tant de bien au cœur comme aux zygomatiques.

 

Alors pour vous dire le bonheur que c'est de vous revoir, et vous dire merci les copines, cette tarte au citron meringuée, j'ai décidé de vous la dédier. C'est la vôtre : c'est la tartelette des copines!

 

LA recette à tomber par terre (réalisée avec mon commis préféré!)

 

 

La pâte sucrée

- Mettre 500 g de farine, 250 g de beurre, 125 g de sucre, 70 g d'oeuf dans le bol.

-Pétrir Mode pétrin 2min 10

-Etaler la pâte dans un moule.

-Faire cuire à blanc environ 15 min à 160°C.

 


Le lemon curd

-Mettre dans le bol le jus des citrons, le sucre et le beurre puis chauffer 2min/60°C/vitesse 2

-En mélangeant 50sec/vitesse 4, ajouter les œufs entiers et le jaune d’œuf un à un par l'orifice du couvercle.

-Cuire 7min/80°C/vitesse 2. Ajouter une feuille de gélatine essorée.

-Garnir le fond de la tarte de cette crème et laisser refroidir avant de la recouvrir de meringue.


La meringue

-Mettre le sucre dans le bol 10 sec/vitesse 9

-Insérer le fouet

-Ajouter les blancs d’œufs et le sel puis cuire 5 min/50°C/vitesse 3,5

-Enfourner et faire dorer la meringue à 240° jusqu'à coloration.

 

 

Dégustez avec des super copines!

 

 

 

A Audrey, Emilie, Loïse et Toutoune!

Aux 18 prochaines années et à toutes les autres encore!

 

XOXO

Emeline - Number Five

 

 

 

 

 

Lire la suite 4 commentaires

Mes petits pas dans ceux des grands

Lire la suite 1 commentaires

Mon cake fondant parfait pour le goûter

Depuis que j'ai mon fidèle assistant culinaire, je n'achète quasiment plus un paquet de gâteaux. En plus du plaisir de les cuisiner, cela permet surtout de varier les goûters des enfants et de leur faire découvrir de nouvelles textures, de nouveaux goûts. Ce gâteau pavot et clémentines est un de mes chouchous : j'aime son aspect, sa texture moelleuse, et surtout son goût.

 

Dans la recette d'origine, il est réalisé avec des oranges et leur jus.

Mais je lui préfère cette version aux clémentines, plus relevée et plus inattendue je trouve.

 

La recette

 

40 g graines pavot

25 g lait

2 oranges

190 g beurre mou

300 g sucre

3 œufs

240 g farine

1 sachet levure chimique

60 g amandes en poudre

30 g d'eau

 

Préchauffer le four à 180°

 

Faire infuser le pavot dans le lait

 

Prélever les zestes et mixer 5sec/vit7. Racler les parois du bol et si nécessaire mixer à nouveau. Réserver dans un récipient.

Mettre le beurre, 150 g de sucre, les œufs, la farine, la levure, les amandes en poudre, le mélange lait-pavot, la moitié des zestes et le jus d'une orange dans le bol et pétrit 1 min. Verser la préparation dans un moule et enfourner pour 45 min.

Nettoyer le bol.

 

Pendant ce temps, mettre le sucre restant, le jus de la deuxième orange et l'eau dans le bol. Chauffer 10min/100°/vit 1, sans le gobelet.

 

Verser doucement ce sirop chaud sur le gâteau à la sortie du four. Laisser tiédir, démouler et parsemer du reste de zestes. Déguster de préférence le lendemain pour donner au gâteau le temps de bien s'imprégner du sirop.

 

Mon truc en plus

Utiliser 3 clémentines à la place des oranges.

 

A vous de jouer! Et bon goûter ;)

 

Emeline

0 commentaires

Derrière la porte

Lire la suite 0 commentaires

Le petit déjeuner des champions

Ici, le week-end, et parfois en tout début de semaine, c'est cuisine : j'aime me faire des sessions recettes et cuisiner en condensé pour avoir les petits plats qui vont rythmer la semaine. Cette fois, je me suis attelée aux petites douceurs, principalement pour le petit-déjeuner.

 

C'est un moment un peu délicat depuis quelques temps pour les filles. Elles ont abandonné le biberon et tentent péniblement d'avaler leur chocolat-pas-trop-chaud-hein-maman à l'aide d'une paille. Cela prend des heures alors pour leur donner envie, j'essaie de faire une jolie table dès que je peux.

 

J'avais envie de leur faire plaisir et de leur proposer des plats qui changent et surtout qui attirent l’œil et donnent envie de croquer dedans. Voici donc le menu de la semaine : pain au lait tressé, l'indétrônable pâte à tartiner choco-noisettes, des petits pains boule maison, des crèmes vanille et chocolat blanc et enfin, ma dernière trouvaille : la confiture kiwi-banane.

 

J'avais en effet envie d'un peu d'exotisme en cet automne-hiver qui n'en finit pas. Je suis servie : c'est un pur délice, réalisée en 10 min avec les 2 kiwis et la banane que j'avais en réserve!

 

LA recette

 

350 g de kiwis

150 g de banane

1 cuill à café rase d'agar-agar

250 g de sucre en poudre

 

 

Mettre dans le bol les fruits et le jus de citron : 7 sec / vitesse 4

 

 

Ajouter le reste des ingrédients : 10min / 100° /Sens de rotation/ vitesse 2

 

 

Verser dans des pots rincés à l'eau bouillante et bien séchés.

 

 

Fermer hermétiquement et retourner les pots jusqu'à refroidissement.

 

Se conserve 1 mois au frais après ouverture

 

Mon p'tit truc en plus

Pour lui donner le parfum des îles et se sentir comme là-bas, je mets un peu de sucre vanillé maison !

 

 

Alors, ça vous tente?

0 commentaires

Guirlande de lapins bien sages

Les fêtes de Noël comme celles de Pâques sont toujours l'occasion de transformer un peu la déco de la maison. Avec les enfants, j'aime aller piocher des bonnes idées pour décorer à moindre coût.

 

 

Cette fois, j'ai décidé de réaliser cette guirlande de lapins bien sages. J'avais trouvé l'idée ici.

J'ai juste imprimé le modèle et décalqué sur des feuilles épaisses aux motifs de printemps dont je disposais déjà. Quelques pompons pour finir, un peu de baker-twine pour accrocher le tout et le tour est joué! Une jolie bande de lapins qui annonce un week-end de chasse très festif!

 

Ce sera en effet le tout premier pour les enfants dans notre jardin... D'habitude, nous sommes invité en famille. Cette fois, elle viendra jusqu'à nous pour nous aider à dénicher le moindre œuf en chocolat!

 

 

Et si j'ai un peu de temps, j'aimerais réaliser ces œufs surprise pour les enfants. Et pourquoi pas avec les filles, la recette est simplissime. Une base de gâteau au yaourt, un petit trou dans l’œuf et le tour est joué!

 

 

Recette du gâteau au yaourt et mode d'emploi pour un œuf super réussi ici

 

 

Et vous, vous faites quoi à Pâques?

 

Belle semaine à vous- Et bonne chasse!

 

Emeline


0 commentaires

Les 2 doigts qui vous donnent très très faim

Ce dessert, c'est le bon compromis pour faire plaisir aux petits gourmands comme aux grands. Cette tarte au chocolat caramel n'est pas sans rappeler les fameuses barres chocolatées "deux doigts coupe-faim".

 

Aux États-Unis, on l'appelle même le Shortbread millionnaire. J'avais d'ailleurs découvert cette douceur bien avant l'arrivée de Thermomix. Aujourd’hui, elle est souvent au menu de nos goûters-maison. Ce que les filles préfèrent : la pâte sablée au chocolat, qui sert de base au gâteau/ Mangée, of course !

 

La recette réalisée avec Thermomix:

Pâte sablée au chocolat

  • 250 g farine
  • 2 cuill soupe rase de cacao non sucré
  • 120 g sucre glace
  • 200 g beurre froid coupé en dés
  • 2 jaune d’œufs

 

Caramel

  • 400 g lait concentré sucré
  • 100 g beurre doux
  • 150 g sucre en poudre

 

Ganache chocolat

  • 90 g chocolat noir
  • 10 g beurre
  • 90 g crème fraîche liquide

 

Réaliser la pâte sablée : mettre farine+cacao+sucre lace+beurre : 10s/vit4

Ajouter les jaunes, insérer le fouet et mélanger 3s/vit 4.

Former une boule, l'envelopper et la mettre au frais pendant 1h.

Étaler dans un moule de 26 cm de diamètre et remettre au frais 1/2h.

Préchauffer votre four à 180°.

Piquer le fond de tarte, couvrir de papier cuisson et de pois chiches.

Enfourner à blanc 15 min à 180°. Laisser tiédir.

 

Réaliser le caramel (de la confiture de lait en fait selon moi) avec les ingrédients : lait concentré+beurre+sucre 30 min / Varoa/ Vit 3. Laisser tiédir.

Étaler le caramel sur le fond de tarte.

 

 

Faire la ganache : faire fondre chocolat + beurre+ crème 6 min/50°/vit4.

Étaler cette ganache sur la tarte, en lissant bien.

 

Laisser refroidir complètement avant de déguster.

 

 

Mon p'tit truc en plus :

 

Remplacez le chocolat noir par un mélange lait-praliné pour plus de douceur.

Servez ce dessert en cubes ou en petits bâtons pour un effet "Twix"!

 

Vous aimez? Envoyez-moi un petit mot. Et les photos de vos réalisations!

 

Lire la suite 0 commentaires

Récup : Mes petits rangements cagettes

J'aime changer la petite déco de la maison au gré des saisons et de mes humeurs. J'ai un mot d'ordre que j'applique beaucoup depuis longtemps, encore plus ces temps-ci : c'est la récup'. J'aime chiner des objets et leur donner une seconde vie.

 

 

L'autre jour, en faisant mes courses, je suis tombée sur ce lot de trois petites cagettes, parfaites pour ranger les petites choses dans des petits espaces.

 

Et comme j'aime beaucoup le bleu dans la déco en ce moment, la couleur était toute trouvée. Après un coup de peinture, elles ont vite élues domicile devinez où? Dans le coin jeux des enfants !

 

 

Idéales pour ranger les petits livres musicaux de Romy, ses jouets en bois. Il peut les manipuler et les sortir très facilement. Il est dans cet âge où l'on adore déballer et remettre dans des boîtes : inutile de vous dire que ces paniettes lui conviennent parfaitement!

 

 

Elle sont aussi très pratiques: on peut ranger par thématique et ne sortir que ce dont on a envie, à l'inverse des grandes caisses fourre-tout.

 

 

Un jeu d'enfant, vous ne trouvez pas?

 

 

Et vous, vos réalisations maison  montrez-moi!

 

2 commentaires

Celui qui cuisait dans la cocotte

Je ne sais pas vous, mais nous à la maison, du pain, on en mange tout le temps. Les enfants adorent ça et j'en ai toujours au congélateur. Mais depuis quelques temps, j'ai décidé de le faire moi-même : il est tellement meilleur et côté économique, on s'y retrouve vraiment.

 

Voici l'une de mes préférés, découverte il y a peu : le pain qui cuit dans votre cocotte. C'est une recette Thermomix, d'une simplicité enfantine. Et le résultat est vraiment bluffant. Quel plaisir d'ouvrir son four et de découvrir le résultat!

 

La recette simplissime

 

300 g d'eau et un peu pour la cuisson

15 g de levure fraîche

510 g farine

2 cuill à café bombées de sel

10 g beurre, pour la cocotte - Moi j'utilise un papier cuisson

 

 

Mettre tous les ingrédients dans le bol et pétrir 5 min/épi. On peut aussi le faire à la main.

 

Transvaser sur un plan de travail fariné, faire une boule, la mettre dans un saladier, poser un torchon et la laisser pousser 1 h. La pâte doit doubler de volume.

 

Transvaser la boule sur un plan de travail fariné, la rabattre fermement et dégazer. La façonner en boule ou de forme allongée.

 

Poser la boule dans la cocotte, grigner le dessus en incisant 4-5 fois avec un couteau bien aiguisé.

 

Humidifier le dessus du pain avec un peu d'eau.

 

Fermer la cocotte.

 

Enfourner 1h à 240° sans préchauffer le four.

 

Laisser tiédir avant de trancher et servir.

 

A faire la veille en fin d'après-midi ou le soir : idéal pour avoir un bon pain frais le lendemain matin. A savourer avec de la confiture ou de la pâte à tartiner maison!


0 commentaires

Chéri, on s'fait un petit resto?

J'avais envie de partager avec vous un délicieux moment passé dans le cadre d'un test pour un recrutement. J'avais carte blanche pour écrire un article pour un site (dont je tairais le nom). Vous me connaissez, j'ai choisi comme sujet : la cuisine! Et pas n'importe laquelle...

 

J'ai eu la chance de rencontrer Christophe Quéant, l'une des nouvelles étoiles du Guide Michelin. Avec son épouse, Nathalie, ils m'ont accueilli à bras ouverts dans leur restaurant Le Carmin, à Beaune. Le chef m'a décliné l'une des recettes qu'il met à la carte pour la Saint-Valentin : Le Cannelloni de Saint-Jacques marinées aux épices douces, asperges vertes et œillets. Tout un poème.

 

Pour mettre l’eau à la bouche de mes recruteurs, j'ai suivi le patron en cuisine. Au menu de cette entrée : des produits uniquement de saison, la ligne de conduite du chef. Un cannelloni de Saint-Jacques crues mixées avec blancs d’œufs et citron vert puis cuites au four. Un tartare de Saint-Jacques cébette, citron, huile d’olive pour le garnir. Des asperges vertes (si, si, c’est le début de la saison !) taillées à la mandoline et blanchies. Des pointes de crème fouettée au citron, une julienne de germes de fenouil, radis et sésame noir. Et pour la touche finale : une quenelle de caviar !

 

Un régal... Car oui, j'ai aussi goûté! Pour la petite histoire le caviar et moi, c'était la première fois! Rien que pour ça, Christophe et Nathalie, je ne suis pas prête d'oublier...

 

 

Une adresse idéale pour la Saint-Valentin, hein chouchou?

 

 

 

 

 

 

Ce que j'ai adoré 

 

 

La gentillesse de notre hôtesse, Nathalie Quéant, la disponibilité et l’humilité du chef !

 

La simplicité des lieux et de la déco épurée, qui donne toute sa place aux couleurs de l’assiette

 

L’accueil : je me suis sentie comme une princesse ! Et ça, ça fait un bien fou !

 

 

 

 

Le petit plus

si vous avez de la chance comme moi, vous y croiserez peut-être un certain Claude Lelouch… C’est pas la classe, ça ?

 

 

Un merci tout particulier à Christophe et Nathalie Quéant, propriétaires du restaurant Le Carmin qui m'ont si gentiment accueillie et consacrée du temps en dépit du contexte.

 

Une vraie bonne adresse! Allez-y sans tarder!

 

Emeline

 

 

Lire la suite 0 commentaires

Belles d'hiver et gros bouillons

 J'avais envie de partager avec vous ces jolis instants cocooning capturés en ce doux mois de janvier qui s'achève.Et un peu de photos de filles, pour changer...

 

 

Mes belles, leurs 4 ans et leur air aussi coquin que sage. Avec ou sans pompons.

 

 

Et un grand rituel à la maison que nous savourons avant que la baignoire ne rétrécisse : le bain rien qu'à 2 !  Des rires, de la mousse, des gros bouillons, de l'eau du bain qu'on boit au gobelet... et des "Je t'aime Romy" à n'en plus finir!

 

 

Ils sont pas beaux nos p'tits bouchons? ;)

 

 

Belle semaine à vous tous mes fidèles !

 

Emeline

 

 

PS : Veuillez noter une ressemblance de plus en plus évidente entre le cadet et celle du milieu : vu d'en haut, c'est flagrant, non?

 

Lire la suite 0 commentaires

Mon grand petit bonhomme

A 16 mois, je suis encore un peu un bébé... Mais plus tout à fait en réalité. Maman dit que je suis déjà un petit bonhomme au caractère bien trempé.

 

Je marche tout seul : c'est arrivé un 25 décembre, je crois que papa et maman étaient tout émus...

Depuis, je n'arrête pas de gambader. Je suis mes sœurs partout. Et Disket aussi... Ah, celle-là, que j'aime essayer de l'attraper par la queue. Mais je crois bien qu'elle n'aime pas beaucoup ça...

 

Je suis aussi une vraie pipelette : il paraît que je suis plus bavarde qu'une fille. C'est vrai que je tiens la conversation toute la journée. Je prononce désormais des "vrais" mots et ponctue mes phrases de "Awoua" ( - Au-revoir- ), "T-sss" ( - Merci - ), "Toto" (Au choix : frigo, couteau, auto, doudou...). Ah oui et aussi Papa, Maman, Sssss-o ( - Solenne! - ) Mmma ( - Thelma! -).

 

J'ai très très très mal aux dents :  avant qu'elles ne sortent, je me réveille toutes les nuits pendant au moins un mois. Papa et maman ne trouvent pas ça très rigolo, mais moi non plus... Il me reste la quatrième prémolaire à percer. Et toutes les canines...

 

Je comprends absolument tout ce qu'on me dit et maman me soupçonne une certaine intelligence précoce : je mange tout seul, je m'essuie la bouche et les mains...  encore quelques mois et je conduirais la voiture de papa!

 

Je suis un vrai mec : j'ai pas mal quand je tombe, j'ai tout le temps faim, j'adore jouer aux voitures. Je parle très fort. Je pleure très fort. Je marche comme un footballeur qui aurait abusé de la bière : les pieds en canard et le bidon tout ressorti!

 

Mais quand le moment du dodo arrive, et que maman ou papa me chante une chanson en me berçant doucement, et que je pose ma tête sur leur épaule douillette, je ne réponds plus de rien : bah quoi, je suis encore un grand petit bonhomme :)

 

 

On t'aime comme ça Romydoux : entier, présent, joueur, câlin : Ne change rien !

Maman & co

 

 

9 commentaires

super goûter d'un mercredi d'hiver

C'est le retour du super goûter du mercredi!

 

Une recette maison évidemment, de la douceur et beaucoup, beaucoup de chocolat pour ce début d'année hivernal.

Je l'ai faite avec mon robot préféré! Mais vous pouvez aussi la faire sans. C'est juste un peu plus long et moins fun!

 

Aujourd'hui : mousse chocolat et chantilly praliné! (Adapté du livre Tout Chocolat de Thermomix, pour ceux qui connaissent...)

 

Réaliser la mousse

Faire fondre  170 g chocolat noir. Ajouter 80 g lait entier puis un jaune d’œuf.

Monter 4 blancs en neige.

Incorporer au chocolat.

Dresser dans des verrines et réserver 1 h au frais.

 

Faire la crème chantilly

 

Faire fondre 200 g chocolat praliné et 150 g crème fraîche

Laisser refroidir 3 h.

Monter la crème en chantilly.

La mettre dans une poche à douille et la déposer sur les mousses!

 

 

A savourer avec un bon chocolat chaud sous le plaid ! Inutile de préciser que par ici, cette mousse a été dévorée!

 

Bon appétit les amis

 

Emeline

 

 

1 commentaires

Mes recettes de début d'année

Lire la suite 2 commentaires

Celui qui nous fit une surprise pour Noël

C'est notre cadeau de Noël surprise de cette année. Et on avait envie de le partager avec vous tous qui suivez toujours plus nombreux nos aventures.

 

 

Romydoux, 15 mois et 1 jour a fait ses premiers pas le jour de Noël. Il a attendu la fin de la journée pour se lancer, tranquillement, sereinement, avec cette démarche nonchalante qui désormais le caractérise.

 

 

Un cadeau merveilleux, comme un pied de nez pour moi qui cette année, n'avais pas le cœur à la fête comme les années précédentes. Le rire de mon tout petit et le voir qui grandit : il aura fallu cet instant magique pour que mes yeux se remettent à briller et que mon cœur s'emballe.

 

 

En cette fin d'année, je formule le vœu de garder ce moment et surtout les émotions qu'il m'a procuré, à jamais dans ma mémoire.

 

 

Je vous souhaite plein de douceur près des vôtres pour cette nouvelle année.

 

Emeline


0 commentaires

13, 14 mois et des centaines de pages dévorées

Le temps file tellement vite qu'on n'arrive plus à compter depuis quelques semaines. A la question : "Il a quel age votre petit bonhomme?", je me suis surprise à marquer un temps d'arrêt l'autre jour pour calculer les mois écoulés depuis sa première bougie.

 

Tu as 14 mois mon Romydoux. 14 mois très intenses, 14 mois très rythmés, 14 mois de partage, de câlins et de complicité.

Et presque autant de temps le nez dans les livres, mon petit intellectuel.

 

Romy, c'est le monsieur livre de la maison ! Pas un jour sans qu'il ne crapahute (oui, Môsieur préfère pour l'instant le très majestueux 4 pattes) jusqu'à sa petite bibliothèque et qu'il enlève un à un (tous!) les livres pour s'arrêter sur son préféré.

 

A la maison, on a vite compris qu'il aime quand il y a de l'animation : les livres musicaux ont donc rapidement eu ses préférences. Quel bonheur de l'entendre rire et chanter en tournant les pages. 

 

Surtout qu'il est en général assez vite rejoint par ses deux choristes attitrées qui poussent la chansonnette derrière lui! Depuis quelques temps, elles aiment aussi jouer les petites mamans et lui montrent comment bien tourner les pages, regarder les personnages, appuyer sur les boutons... même si notre dégourdi sait déjà faire comme un grand.

 

Quel bonheur aussi de le voir s'éveiller par la lecture. Je trouve que c'est l'une des activités les plus riches qui soient. Les filles aussi adorent mettre leur nez dans les histoires qu'elles arrivent désormais à se raconter.

 

Ça me plait de penser que j'ai peut-être transmis aux enfants ce plaisir de lire, de s'évader des des pays imaginaires et de découvrir des histoires merveilleuses. Peut-être auront-ils  un jour, comme moi, la passion d'écrire et de raconter des histoires...

 

 

Petite sélection pour les 6-18 mois :

Livre sonore Tut Tuut !  Le préféré de Romy! - Mes petits imagiers sonores

En route avec les comptines - Gründ

Mes premières comptines de Noël - Gründ

Mes premières comptines d'animaux - Gründ

 

A consommer sans modération !

 

 

0 commentaires

Et puis, la vie

Parce qu'ils sont l'espoir.


Parce qu'ils sont l'innocence.


Parce qu'ils sont notre aujourd'hui.


Parce qu'ils sont notre demain.


Parce qu'ils sont notre vie.


Parce qu'ils sont ma vie.


Je chérirai ce monde à jamais de me donner autant d'amour et de bonheur.


Je chérirai mes enfants à jamais malgré ce monde et ses horreurs.


Parce que le monde est beau quand on le regarde à travers vos yeux.


Solenne, Thelma, Romy, gardez toujours ces paillettes dans vos yeux qui vous font voir comme la vie est belle.



Cette semaine à l'école, il y a eu le drapeau tricolore en berne. Un grand dessin fait de l'innocence des enfants. Et il a fallu trouver les mots pour expliquer.


Grâce aux enseignants, à leur tact et à leur professionnalisme, les enfants ont compris avec des mots simples qu'il s'était passé quelque chose de grave. Mais que la vie et les gentils étaient les plus forts.


Je vous livre les mots du maître des filles, qui m'ont beaucoup aidée : "A Paris, la ville où il y a la Tour Eiffel, il y a eu des choses graves et très tristes qui ont lieu ce week-end. Le maire a mis le drapeau à la porte de l'école pour que l'on pense à ces choses graves et tristes. Ce qui s'est passé est terminé et Paris est loin de nos maisons."



Paris est loin de nos maisons mais plus que jamais, la France et toutes ces victimes sont dans nos cœurs. 129 pensées pour leurs proches. Et mille autres pour vous tous et les vôtres.



Emeline





0 commentaires

Même pas peur : le triple anniversaire home made

Les doubles anniversaires ont toujours été des moments particuliers depuis la naissance des filles. Après une naissance très prématurée, un début de vie fragile et un premier Noël à l'hôpital, quand j'y repense, ce premier anniversaire est arrivé comme une vraie fête de naissance pour nos jumelles.


Et depuis, chaque année, je prends beaucoup de plaisir, de temps et de délicatesse à les préparer. J'aime décorer la maison pour l'occasion, j'aime voir tout nos proches réunis autour d'un bon repas. J'adore aussi cuisiner des petites choses qui régalent les petits et les grands.

Cette fois, un petit truc en plus s'est rajouté à ce quatrième double anniversaire : Romy est venu se greffer à la fête pour souffler, avec quelques semaines de retard, sa toute première bougie!


Il fallait donc marquer le coup : pensez donc, un triple anniversaire! Pour l'occasion et pour faire mixte, je voulais du bleu et un thème que deux petites souris m'ont glissé et que j'ai adapté : Un anniversaire de glace (oui, vous avez reconnu le dessin animé qui rend toutes les fillettes complètement dingues!).

Je ne voulais pas des personnages de Disney partout alors j'ai joué sur la subtilité : du bleu qui rappelle la couleur phare de la robe de l'héroïne. Des flocons de neige, du blanc, des paillettes, quelques sapins, des macarons, des cupcakes bleus... et l'imagination a fait le reste. D'ailleurs, les filles comme les invités ne s'y sont pas trompés.


Et pour le repas, fait maison évidemment, je disposais d'un peu plus de temps cette année. J'en ai donc profité pour tout confectionner jusqu'aux trois desserts intégralement réalisés de mes mains : un bavarois chocolat blanc framboises pour Solenne, et un gâteau chocolat praliné, croquant aux noisettes pour mes deux fondus de chocolat. Je crois qu'ils ont bien plu... Quelques banderoles DIY, des étoiles, du "qui brille" et voilà mes trois lutins en train de souffler leurs bougies!


Au final, une très très belle journée, des baies vitrées grandes ouvertes et des photos de famille sur la terrasse avec ce soleil et ces couleurs si belles de l'automne! Les sourires de ces trois-là en ouvrant les cadeaux, des heures de jeux et de rire entourés de tout ceux que nous aimons, que demander de plus?


Ah oui quand même, un merci tout particulier quand même : 

- à mon baby-sitter, à sa patience et sa gentillesse ;)

- à mon assistante cuisine, déco, ménage :)



Solenne, Romy, Thelma, vous voyez comme on vous aime grand comme ça! Continuez de rêver et de voir la vie avec vos yeux plein de paillettes mes amours.



Maman Emeline

 




Lire la suite 0 commentaires

4 ans, c'est quand on devient grand

Lire la suite 2 commentaires

Le chinois du bout des doigts

J'ai eu quelques commentaires à propos de cette recette. Et surtout des demandes pour savoir comment la réaliser. Je vous livre aujourd'hui la recette de cette brioche façon chinois trop trop bonne qui a rejoint ma hit-list et qui vient désormais compléter nos petits-déjeuners de plus en plus copieux du week-end!


Il s'agit en fait de réaliser un pain au lait et d'y ajouter de la crème pâtissière et tout ce qu'on veut dessus : ici, des raisins, mais elle est également génialissime avec des pralines roses ! A la maison, les kids préfèrent la version pépites de chocolat!


Recette réalisée avec mon robot mais vous pouvez aussi la faire sans!


La crème pâtissière

250 g lait

25 g farine

1 œuf

1 jaune d’œuf

5 g sucre vanillé

35 g sucre


Le pain au lait

25 g de beurre

150 g lait

10 g levure boulangère fraîche

30 g sucre

1 toute petite cuillère à café rase de sel

1 jaune d’œuf



Réaliser la crème pâtissière : Faire chauffer lait + vanille. Mélanger sucres + œufs+ farine. Verser sur le lait bouillant et remettre sur le feu jusqu'à épaississement. Transvaser dans un récipient, filmer au contact et laisser refroidir.


Le pain au lait

Mélanger lait tiédi + levure + beurre

Ajouter la farine et le sel et pétrir 3 min

Préchauffer le four à 60°

Beurrer un moule de 24 cm de diamètre

Étaler la pâte.

Étaler dessus la crème pâtissière et les raisins secs.

Rouler doucement

Découper le rouleau en 7 rondelles et disposez chaque rondelle dans le moule, espacée d'un cm.

Dorer les rondelles avec le jaune d’œuf.

Mettre au four pour 20 min.

Au bout de 20 min monter votre four à 180° pour 20 min en laissant le chinois à l'intérieur.


Démouler sur une grille et dégustez au goûter, avec un verre de lait ;)


Ça vous a plu? Montrez-moi vos photos et dites moi ce que vous en avez pensé!




0 commentaires

cookies aux 3 chocolats à 6 mains

C'est le retour des super goûters du mercredi! Avec une de nos recettes chouchou ici : les cookies aux 3 chocolats : et réalisées avec 3 paires de mains! Solenne et Thelma la connaissent depuis toujours et l'adorent. Inutile de dire qu'un nouveau petit gourmand a rejoint la troupe!

 

La recette, divine :

2 œufs

300 g farine

1 cuillère à café de levure

150 g beurre demi-sel mou

100 g sucre roux

100 g sucre blanc

1 cuillère à soupe d'extrait de vanille

100 g pépites chocolat : nous, on les fait nous-même et on met 3 chocolats : là, on a mis noir, blanc, lait... Mais c'est génial aussi avec du praliné

 

Mélanger les oeufs+sucres+vanille

Ajouter le beurre puis la farine+levure et le chocolat

Laisser reposer une heure au frais

Former des boules et cuire 10 min à 200°


Avec ça, vous pouvez faire une quinzaine de beaux cookies: à conditions de ne pas avoir 20 petits doigts qui piquent dans le saladier!


Régalez-vous! Et partagez ici vos recettes fétiches pour le goûter!


0 commentaires

525 600 heures avec toi

C'est toujours comme ça la première année : on a l'envie de tout égrainer, pour se rappeler les moindres progrès, les plus petites avancées. Pour graver aussi à jamais ces moments précieux dans notre mémoire.Parce que tout passe tellement vite.

 

Mais cette première année passée avec toi Romy, est passée à la vitesse de l'éclair. Trois fois plus vite que toutes les autres, mon bébé puissance 10.

 

Puissance 10 parce que tu n'as jamais fait dans la demi-mesure. Tu es un fonceur.

 

Dès le jour de ta naissance, tu es devenu cette tornade qui a bouleversé nos vies.


Tu es arrivé à 100 à l'heure : papa a eu juste le temps de garer la voiture pour te voir pointer le bout de ton nez!


Tu es rentré à la maison très vite : maman a un peu insisté mais il faut dire que tu tétais comme un chef!

 

Tu as appris tout très vite : dormir la nuit, t'asseoir, tenir ton biberon tout seul, manger des purées, boire dans un verre, marcher à 4 pattes, te relever, jouer avec tes jouets, découvrir la maison...


Tu veux faire et tu fais tout comme les grands ! C'est vrai aussi que tu as 2 beaux modèles à imiter!

 

 

Tu commences à parler depuis plusieurs semaines déjà:

"Ti-taa" : dès que tu vois tes soeurs... ou Disket... ou tout autre objet vivant non identifié

"Toou" ou "Tooo" : dès que tu veux un gâteau.... oui c'est ton mot préféré en ce moment...

Et le dernier en date : "crac-crac"...Le ... tracteur ! évidemment :) J'en connais un ou deux qui vont être contents!


 

Le palmarès de ta première année


12 kg : + 8,200 kg en 1 an

76 cm : + 24 cm en 1 an, qui dit mieux?

7 dents : 3 en haut, 4 en bas avec une petite dernière arrivée hier!

3 500 litres de lait (dont le précieux de ta maman)

4 235 croûtons de pain engloutis (et combien d'autres encore?)

35 678 500 sourires

17 tirages de cheveux de grandes sœurs

Des surnoms à la pelle. Dernier en date : Romy-croûtons, ne cherchez pas pourquoi...


Musique préférée : "Ro-Romy-doux"!! A chanter sur l'air non moins connu : "Love, love me do"


Signe particulier : Balancement naturel du bassin et en rythme au son de la musique, en particulier funk !



 

Oui, tu grandis si vite. Et en même temps, tu restes encore mon tout petit : celui qui pleure quand il me voit arriver à la crèche le soir tellement il est content.

 

Celui qui se blottit dans mon cou quand il est un peu fatigué.

 

Celui qui aime prendre son biberon lové dans nos bras.

 

Celui qui ne s'endort que quand la maison est calme.

 

Cette première année a été très intense pour nous tous : quelle révolution de te voir agrandir notre famille! Beaucoup de doutes, d'angoisses, de fatigue, de découragement parfois... Mais tellement, tellement de moments uniques, magiques et heureux!

 

 

Continue de bien grandir mon Romy-doux, ma tempête, ma tornade, mon tempérament de feu, mon gracieux, mon précieux, mon charmeur, mon gourmet, mon joyeux, mon râleur, mon troisième petit cœur. Continue de bien grandir... mais pas trop vite quand même!

 

Et très bel anniversaire amour de cœur!

 

Ta maman qui t'aime

 

Ci-dessus, les photos réalisées dans le cadre de mon "52 project" : une photo de lui par semaine pour garder en mémoire chacun de ses progrès, chacun de ses sourires, chacune de ses expressions ... et chaque moment de cette année inoubliable!

 

 

 

4 commentaires

Romy bouclettes

Depuis la naissance, on cherche les ressemblances entre Romy et ses sœurs, son papa, sa maman....

Depuis sa naissance, j'inspecte longuement mon choubidou sous tous les angles pour détecter la moindre similitude, repérer le plus petit trait qui ferait pencher la balance vers l'une de ses aînées, vers son papa... ou sa maman.


Mais jusqu'à présent, rien... pas de trait pour trait.... Juste un arrondi de visage qui rappelait celui de Solenne, une couleur de cheveux tirant plus du cité de Thelma...


Et puis, il y a quelques temps, notre Romydoux s'est mis à friser...


Aujourd'hui, plus de doute.... Notre Romy bouclettes, c'est Thelma frisouilles au même âge, jugez plutôt par la photo! Et un peu de papa aussi si l'on en croit les photos de sa crinière dorée de l'époque!


A bien y regarder, notre petit prince est un joli mélange de ses 2 sœurs chéries avec son individualité, son trait de caractère qui le détermine et le rend unique et si craquant! Et c'est bien là l'essentiel non?

Lire la suite 4 commentaires

Les super-goûters du mercredi

Le mercredi, quand il n'y avait encore que les filles et que j'avais droit à un congé maternité, j'avais instauré une tradition : celle de leur préparer un goûter maison. D'abord seule, à l'heure de la sieste, puis avec elles, à 6 mains, à mesure que Solenne et Thelma grandissaient et voulaient faire.


L'arrivée de Romy n'a rien changé à cette coutume : le mercredi, dès que je suis là, dès que je le peux, je leur prépare un "super-goûter". En général, cela part d'un gâteau ou d'une gourmandise toujours "fait maison" agrémenté de chocolats et bonbons partout pour mettre de jolies couleurs et d'une boisson qui change un peu du traditionnel verre de grenadine.

 

J'ajoute un peu de déco, quelques contenants nouveaux pour qu'elles aient plaisir à savourer ce moment... Et je les entend courir comme des folles dès que je prononce le mot "super-goûter". C'est devenu une petite tradition d'ailleurs maintenant, Solenne me les réclame!

Alors voici notre super goûter du jour  : cookies aux 2 chocolats noir et praliné : je n'avais plus de blanc, sinon c'est tryptique de chocolat. Rien de très compliqué.

 


La recette


2 oeufs

300 g farine

150 g beurre demi-sel

1 cc levure

1 cs arôme vanille

150 g de chocolats au choix (perso, j'aime mettre  3 parfums : noir, blanc et praliné)

100 g sucre

100 g sucre roux

1 pincée sel


Battre oeufs+vanille+sucre.

Ajouter le beurre fondu puis la farine, la levure et le chocolat en pépites.

Laisser reposer 1 heure.

A l'aide d'une cuillère à glace, former des boules sur une plaque garnie de papier cuisson.

Cuire 10 min à 200°.




Essayez : et dites-moi si vous avez aimé!




 

1 commentaires

Changer sans se ruiner : l' entrée

C'est toujours comme ça au moment de la rentrée : une envie de renouveau, de pousser les meubles et de refaire la déco. Cette année, situation financière oblige, il était hors de question de changer notre intérieur en faisant des dépenses inconsidérées. Alors, en furetant, en fouinant, en prenant mon temps, je réaménage petit coin par petit coin la maison.

 

Aujourd'hui : l'entrée.

 

Et mon envie de bleu qui prend peu à peu place dans tous les espaces.

 

La table était déjà là, j'ai ajouté une guirlande pour habiller le mur, cette super lampe dénichée pour trois fois rien (j'ai juste changé l'abat-jour - IKEA - d'une lampe que j'avais déjà), notre mot d'accueil BONHEUR acheté il y a longtemps et repeint dans ma couleur fétiche, ce petit message en forme de bulle (1€ chez HEMA). Et j'ai craqué pour 2 suspensions diamants : j'en cherchais une pour habiller la vilaine ampoule qui trône dans le couloir depuis quatre ans, j'en ai pris une autre pour l'entrée pour harmoniser. Maison du Monde. En attente de montage... et donc de photo!!!

 

Au final, pas de gros changements, juste un peu de nouveauté, un côté plus automnal et une impression épurée comme j'aime tant!

 

Et vous, vous avez aussi envie de changement à la rentée? Déco? ... Ou autres???


0 commentaires

Rentrée scolaire : saison 2 et un p'tit truc en plus

Et de 2! Il y a un an, on faisait moins les malins. On étaient angoissés, on se demandait si le maître n'allait pas être trop sévère, si les filles allaient s'acclimater, si elles allaient pleurer...


Il y a un an, on a eu droit à une première rentrée "classique" : pleurs des filles le premier jour au moment de se dire au-revoir... Pleurs de la maman à peine rentrée à la maison (bon, j'ai une excuse, c'était les hormones!!!) et sentiment de profond désarroi face à cette grande inconnue qu'est l'école maternelle.


Cette année, cette rentrée s'est faite comme une lettre à la Poste. Les pleurs, bah c'était ceux des "autres", les petits nouveaux, les "toutes-petits" comme les nomment déjà les filles. Nos chouchounes elles, ont fait les fières en arrivant. Pas une larme. Pas une inquiétude dans leurs yeux. Pas une chouinaillerie même quand elles ont entendu le concert monocorde des petits copains.

Bon, ok, fallait pas que ça s'éternise non plus. Alors on a vite fait un gros bisou, on s'est dit "à tout à l'heure", et on a décampé, avec notre p'tit truc en plus sous le bras.


Finalement, la rentrée la plus dure cette année, c'était la sienne, celle de notre Romydoux : car il changeait de "famille" à la crèche. Mon petit doigt me dit qu'il serait bien resté avec ses sœurs ce matin! Prêt à plonger dans la salle de classe, même pas peur! Au moins, quand il rentrera à l'école, il connaîtra tout le monde!


Belle semaine à vous tous qu'elle soit de rentrée ou non!


0 commentaires

11 mois et trois petits pas

9, 10 et 11 mois... Cet été vient de passer en un soupir... Je l'appréhendais avec les enfants à gérer toute la journée à la maison.... Et puis, on a trouvé notre rythme. Et puis, c'est devenu plus facile... Et puis, on est parti en vacances, tous les 5! Une semaine délicieuse sans contraintes, sans horaires, avec des grasses mat' et des grosses siestes l'après-midi.


Notre Romydoux est devenu un vrai petit homme cet été :

Il s'est d'abord mis à trotter sur 4 pattes, puis rapidement sur ces 2 jambes. Au bord de la mer, même pas peur du sable, il s'y jetait à 4 pattes plutôt deux fois qu'une.


  • A 11 mois, il a toujours un appétit d'ogre et des triples cuissots de compétition
  • A 11 mois, il veut manger ce que ses sœurs ont dans leur assiette : melon, gâteaux apéro, gâteaux tout court, frites, glaces et compagnie, les purées maison vont vite le lasser...

  • A 11 mois, il a 4 dents et les suivantes lui en font baver depuis quelques jours...
  • A 11 mois, il s'agrippe à tout pour se hisser vers le haut
  • A 11 mois, il adore les voitures, les tracteurs et ne jurent que par ses livres musicaux
  • A 11 mois, il souffle quand on lui parle du vent et il grogne et se met en mode "hyène" quand on lui montre un chat ou tout autre animal
  • A 11 mois, il éclate de rire rien qu'en nous voyant sourire
  • A 11 mois, il applaudit et tape sur la table... et joue à cache-cache derrière son assiette
  • A 11 mois, cet enfant comprend tout ce qu'on lui dit : dit bravo, attrape la balle, viens dans la cuisine
  • A 11 mois, ces petits cheveux se mettent à faire des frizouilles autour des oreilles (ça vous rappelle quelqu'un???)
  • A 11 mois, notre choubidoux est une lumière qui illumine notre quotidien, nos petits riens deviennent une fête

Il est ma vie, mon soleil qui me chauffe le cœur, ma bouillotte que j'endors contre moi, mon boosteur, mon ténor, mon intrépide, mon inépuisable...


Dire que dans un mois, ce petit bout de nous soufflera sa première bougie... Je vous prépare une idée de thème très bientôt...

Lire la suite 1 commentaires

LE coin des p'tites mamans

Je continue ma série "je home stage ma maison" par le coin jeux des filles. Elles sont à un âge où elles veulent encore jouer dans la pièce principale de la maison, là où "les grands" se trouvent.


Et comme il était impensable pour moi d'imaginer mon salon transformé en magasin de jouets multicolore, je leur ai fait leur petit coin avec des objets déco chinés qui s'intègrent bien dans l'ambiance de la maison que je souhaite de plus en plus rétro et récup'.


Ces 2 petites chaises ont rejoint la maison peu après la naissance des filles. La table tripode, un craquage grand magasin à pris plus que raisonnable. J'ai dégotté l'an dernier cette table à repasser à un vide grenier voisin avec son fer à repasser ancien (j'en avais parlé ici). J'ai eu juste à coudre une nappe pour recouvrir le dessus.


Ma dernière trouvaille : cette table de chevet style année 50 dénichée chez Emmaüs, que j'ai entièrement repeinte! Une machine à laver, un fil à linge et ses pinces - l'accessoire ESSENTIEL -  quelques coussins, une paniette avec tous les bébés et leurs accessoires et le tour est joué!


Les filles peuvent passer de longs moments à jouer "à la maman et au petit enfant"! Et moi, je m'amuse de ma cuisine  à les entendre se donner des prénoms et des ordres sur des intonations qui me sont familières!


1 commentaires

chambre de petite grande fille

Elle n'est plus vraiment un bébé. Pas tout à fait une fillette non plus. Solenne est à cet âge où elle a envie de faire comme les grands, en restant cependant dans son petit et doux monde de l'enfance.

 

Elle aime jouer à la maman, adore piocher dans sa valise de serre-têtes, passe son temps à se mettre des bracelets et colliers. Elle aime aussi ces temps calme dans son coin bibliothèque.

 

Alors, j'ai décidé de faire évoluer sa chambre pour suivre ses goûts. Pas de grands changements, un simple réagencement, moins de doudous, plus de bijoux.

 

La transformation a commencé quand j'ai chiné cette commode. Je lui en cherchais une depuis un moment, je voulais pouvoir poser quelques babioles et gagner un peu de rangement (oui, c'est Thelma qui a hérité de l'armoire). Alors, après avoir amélioré la chambre de Thelma l'été dernier, je viens de m'atteler à celle de Solenne.

 

Je voulais des couleurs moins "pastels-bébé", pour donner du relief mais aussi pour coller à l'image de ma princesse au caractère bien trempé.

 

C'est décidé, cette commode serait bleue "ty an dye" avec un joli dégradé sur les tiroirs. Et les boutons laissés dans leur jus, pour le côté vintage. Dessus, j'ai posé cette valisette avec ses serre-tête.Et à l'intérieur, il y a plein de place pour ranger ses trésors.

 

Un bureau a rejoint la chambre, à côté du coin cuisine où elle passe parfois de longs moments avec sa sœur.


Une vraie p'tite chambre de grande, vous ne trouvez pas????

 

Commode et Caisse de livres chinées Emmaüs, fauteuil à bascule et lit de poupée chinés, étoile lumineuse et cadres photos Ikea, photos Vanessa Bureau, Guirlande fanions étoiles Numéro 74, carré de cadres fillettes Mamie Sylvie, porte-manteaux maison.

Lire la suite 1 commentaires

Jour de rêve et de princesses

C'était notre journée à nous. Un événement unique dans notre vie que de baptiser nos 3 enfants en même temps.

Alors forcément ce jour-là, jour de triple baptême, on a voulu se faire tout beau. Encore plus que d'habitude. Et mes chouchounes étaient juste à tomber!!! Je les aurais mangées tellement elles étaient à croquer de la tête aux pieds!!!!


Grâce aux merveilleuses réalisations de Marie de La Belle Bobine et de sa talentueuse et délocalisée couturière Dominique, on s'est prises toutes les trois pour des princesses ce jour-là.


Alors oui, c'est une folie (ne le dites pas à ma mère!!), mais cette folie restera à jamais gravée dans ma mémoire et j'espère dans la leur aussi. Quand je regarde leur visage, je me dis qu'elles étaient heureuses, si heureuses de cette journée!

C'était un moment inoubliable avec des rires, de l'émotion et du partage... Ah oui, et de la chaleur aussi! Merci à nos proches d'ailleurs d'avoir été si patients et tolérants à ce sujet!


Pour les robes, confection sur mesure, plumetis, crêpes de soie et dentelle. Jupes longues "qui tournent" réalisées dans les mêmes matières que ma robe.


Mon rêve, c'était CE dos nu, juste à tomber, vous ne trouvez pas? Merci encore à Marie et Dominique d'avoir participé à ce doux rêve. Marie merci pour ta gentillesse, ta compréhension et ta créativité. Dominique, merci pour ces échanges, ces conseils et ce talent!


Alors, elle est pas belle la vie?

Lire la suite 0 commentaires

Merveilleux triple baptême

Ce triple baptême restera à jamais gravé dns notre mémoire. Des semaines de préparation, mais le résultat en valait la chandelle : des rires, de la joie, du partage, de l'amour... Tout pour passer une merveilleuse journée et de quoi se constituer de jolis souvenirs. 

Voici comme promis la déco de notre triple baptême du 4 juillet, en attendant de découvrir les baptisés tout beaux dans leurs tenues.

 

Le code couleur : corail et mint, décliné dans toute la charte graphique. J'avais repéré un thème fleuri qui me plaisait sur Pinterest, je l'ai acheté 2€ et j'ai ensuite pu décliner les différentes images dans toutes les créations : save the date, livret de messe, kit larmes de joie, menu, porte dragées. Je voulais aussi une ambiance vintage, avec du kraft, un centre de table en lin, des vases/bocaux/bouteilles récupérés à droite et à gauche, de la dentelle, de la ficelle de chanvre, des pots à dragées rétro, des pompons en laine maison, une commode bleue retapée, des valises en bois...

 

Un peu de ludique pour les enfants avec une sweet table et une fontaine à eau de fruits qui a été très appréciée, des moulins à vent qui tournaient vraiment. Et des compositions florales faites maison ! Ah, et aussi ce mur de pompons avec les merveilles de Sous le Lampion, quelques uns trouvés chez Hema et quelques-uns maison aussi.

 

Le petit plus de dernière minute :

Les éventails : confection maison la veille du baptême, canicule oblige, placés dans le coin fraîcheur à l'entrée de l'église (pas eu le temps de prendre de photos...) avec les bouteilles d'eau et les mini brumisateurs, trèèèèèès appréciés eux aussi!


Le truc auquel je tenais particulièrement :

Le badge pour les parrains/marraines : un petit cadeau qu'il garderont j'espère précieusement. Merci à L'Encre Violette pour cette splendide réalisation !


Alors, vous aimez? N'hésitez pas à me laisser un petit mot en commentaire ;)

 

 

 

 

Lire la suite 4 commentaires

Triple baptême : tenue de princesse 2/2

C'est sans aucun doute l'une des folies douces de l'année - de ma vie! Mais après tout, ce n'est pas tous les jours que l'on célèbre un triple baptême, non??


Ce projet, j'en rêvais depuis longtemps. Je l'ai dit (ici déjà http://1et1font4.jimdo.com/2015/04/19/triple-bapt%C3%AAme-tenue-de-princesse/), j'ai trèèèèès longtemps hésité avant de me décider, surtout que j'ai du prendre ma décision à un virage professionnel de ma vie pas facile à négocier !


Mais je suis comme ça, raisonnable mais tout à fait raisonnée.... Et puisqu'on ne vit qu'une fois, voici ma folie : une pure robe de créatrice pour le baptême sur mesure et tout et tout!!!


Je voulais quelque chose de simple, élégant et aussi un poil rétro. Et surtout, je ne voulais pas passer des heures à courir les boutiques. 


Je garde la tenue secrète pour le grand jour mais voici quelques détails de cette tuerie pour vous faire patienter...


Ah oui, il y a une autre surprise aussi, celle-ci tenue secrète jusqu'au jour J! Patience, patience...



0 commentaires

Grandes sœurs d'amour

Ils sont à un âge où ils ne savent pas encore tout à fait ce que cela veut dire. Et pourtant. Ces trois-là font déjà preuve de bienveillance les uns envers les autres. les grandes surtout, entre elles. Quand l'une a un chagrin, elle se blottit automatiquement dans les bras de sa sœur.  C'est instantané, c'est devenu un réflexe! Et ce geste fonctionne dans les deux sens.


Évidemment, Solenne et Thelma  se chipotent comme des sœurs. Mais elles ont cette fusion, sans doute propres aux jumelles, qui les réunit. Quand l'une part avec papa et l'autre reste avec moi, il ne se passe pas une heure sans qu'elle me demande où est sa sœur... Et inversement, avec papa... Depuis quelques jours, elles se sont mises à jouer "à la maman et au bébé". J'aime les entendre faire semblant de pleurer, de mettre au coin, de câliner, de donner à manger, d'aider à pousser la balançoire...


Depuis l'arrivée de Romy, elles développent également un sentiment d’empathie à l'égard de celui qui a très vite pris un statut de vrai petit prince. Dès qu'il grogne un peu, ce fripon voit arriver deux petites mamans autour de lui pour le réconforter, jouer avec lui, chanter une chanson!!! Avec des mots et des gestes qu'elles ont entendus de ma bouche ou de celle de leur papa et qu'elles se plaisent tant à répéter... Nos chouchounes grandissent, elles sont désormais des grandes sœurs attentionnées et aimantes.


J'adore regarder Solenne et Thelma se presser pour ouvrir la porte de la chambre de Romy dès qu'elles entendent qu'il est réveillé. J'adore les voir se pousser pour être celle qui sera à côté de lui, le plus près possible. J'adore voir cette complicité grandir et se renforcer au fil des jours. A défaut d'avoir toujours l'appareil photo sous la main, je grave vite vite ces jolies images dans ma mémoire. Et je me plaît à imaginer ces trois-là dans quelques mois faire la course ou jouer ensemble au ballon.




Et si c'était ça le bonheur?


Je vous aime d'amour mes trois petits cœurs!


Maman Emeline


0 commentaires

TriPle Baptême : Notre Save the date "home made"

Chose promise, chose due! A quasiment un mois de notre événement familial de l'année (que dis-je, de la décennie!), les préparatifs pour le triple baptême se poursuivent. Maintenant que tous les invités les ont reçues, voici nos "Save the Date" "Home made" : les faire-part faits maison pour ceux qui préfèrent la langue de Molière!



J'avais envie de kraft, de rétro (vous commencez à me connaître...), de fleurs, de corail, de mint et de navy... Bref de couleurs mixtes pour nos jumelles et leur petit prince, qui donnent le ton de la journée : simple, fun, vintage et pleine d'amour!



Un peu de masting tape trouée dans la librairie centrale de Dijon, une commande internet pour les enveloppes et papier, plusieurs soirées à 2 à confectionner la charte graphique et le montage... et au final un résultat que je trouve simple et joli, efficace aussi, non? Mais ce n'est que mon avis.



Et vous, vous en pensez quoi?


La prochaine fois, je vous parle des tenues, qui avancent, qui avancent...



0 commentaires

8 mois et 2 jours

Le temps file tellement vite... Que j'ai l'impression que tes 7 mois, c'était hier!

A 8 mois et 2 jours Romy-doux, tu as définitivement basculé dans le monde des grands... bébés!

 

 

A 8 mois et 2 jours, tu as 2 dents... Et tu sais parfaitement t'en servir!

 

 

A 8 mois et 2 jours, ce que l'on nomme la diversification n'a quasiment plus de secret pour toi : tu connais les fruits en compote, les légumes en purée, la viande hachée, les yaourts, les croûtons de pain, les petits gâteaux, les croûtons de pain (ah, je l'ai déjà dit ;)?) et même le fromage! Mais tu adores toujours autant ton biberon!

 

 

A 8 mois et 2 jours, ton petit caractère s'affirme de plus en plus : tu n'aimes pas rester inactif (le digne fils de sa mère?). Tu as besoin d'être entouré et tu ne jures que par tes sœurs (et ta maman un peu aussi, hein?)

 

 

A 8 mois et 2 jours, tu sais déjà bien te faire comprendre : ta voix de soprano nous rappelle délicatement qu'il est l'heure pour toi de manger... ou de te changer... ou de dormir!

 

 

A 8 mois et 2 jours, tu préfères évidemment les jouets qui font du bruit et de la musique (au grand dam de ta maman!!!). Tu adores les livres et tu écoutes sagement tes sœurs qui te racontent l'histoire comme de parfaites petites maîtresses (avec le livre tourné vers l'auditoire et tout et tout!!!)

 

 

A 8 mois et 2 jours, tu te mets à avancer sur tes genoux : enfin pour l'instant, tu as seulement trouvé la marche arrière!

 

 

A 8 mois et 2 jours, tu es capable de piquer des fous rires en voyant les grimaces de tes sœurs, ou de Disket qui se promène dehors. Ou en entendant la musique de ton jouet préféré

 

 

A 8 mois et 2 jours, tu es plus que jamais le petit prince de la maison : ça se voit, non?

 

 

Happy 8 mois petit Choubidou, grandis tranquillement, il y a du monde qui t'aime, qui t'accompagne et qui veille sur toi...

 

Ta maman pour toujours

0 commentaires

Le trop coulant aux pommes

Pour faire manger un peu de fruits aux filles, rien de tel que de les mettre dans un gâteau!

Inconditionnelle des coulants et autres fondants, j'ai testé il y a quelques temps, cette recette de coulant aux pommes : une base de gâteau classique, des pommes et pour finir, un sirop fondant à ajouter en milieu de cuisson! En retombant sur les photos, j'ai eu envie de le refaire, parce qu'il est juste A TOMBER!!! Et aussi de partager la recette


Le résultat est juste parfait pour des petites (et grandes !) gourmandes : on peut croquer dedans à pleines dents et mettre les doigts pour manger le milieu! Trop bon!

 


THE recette

Première préparation :

10càs de farine

8càs de sucre

8càs de lait

4càs d'huile

3càs d'amandes en poudre

2 oeufs

1 sachet de levure

3 pommes

 

Deuxième préparation :

120g de beurre

120g de sucre en poudre

1càc d'extrait de vanille

2 oeufs

Préchauffer votre four à 180°.

 

Dans un saladier, mélanger la farine, la levure, le sucre, la poudre d'amande, le lait, l'huile et les oeufs.

 

Verser la pâte dans un moule à manqué, beurré et fariné.

 

Éplucher et couper les pommes en tranches épaisses. Les déposer sur la pâte.

 

Mettre au four et laisser cuire pendant 20 minutes.

 

Pendant ce temps, dans une casserole, faire fondre le beurre. Ajouter le sucre et l'extrait de vanille et laisser fondre le sucre.

 

Hors du feu, ajouter les oeufs.

 

Verser cette préparation sur le gâteau et remettre le tout au four pendant 15 minutes. C'est cette partie de la recette qui donne tout le fondant-mi-cuit que j'aime tant!!!


 

Laisser refroidir. Servez ainsi ou saupoudrer de sucre glace : personnellement, je le trouve bien assez sucré!


 

Envie de tester? Venez me dire ce que vous en pensez!

Bon appétit les amis!


2 commentaires

Triple baptême : la déco

Ces derniers temps, je passe mes soirées à réfléchir à la déco de notre événement de l'année : le baptême des enfants. C'est un moment important pour notre tribu et l'occasion de réunir tout ceux qu'on aime.

A l'image des anniversaires des filles, ceux qui me connaissent savent que j'adore consacrer du temps à la déco de ces moments festifs.

Alors je fouille sur le net, je trie, je copie, j'épingle mille et mille petits détails pour cette journée inoubliable. Le plus dur va maintenant être de faire un choix et de ne retenir que quelques idées.

Après plusieurs soirées (mois!!!) de recherches, tout est maintenant plus clair dans ma tête même si j'avais déjà une idée de ce que je voulais.

Le thème : du rétro évidemment, de la douceur et une touche de couleurs (tenues secrètes pour le moment...) ainsi que des objets ludiques pour amuser mes reines et mon roi de la journée!

Évidemment, il y aura pas mal de choses réalisées par mes soins (les DIY) et beaucoup de récup'! Parce que j'adore ça, mais aussi parce qu'on a serré un cran de la ceinture par ici...

Voici ma petite sélection du moment




Un mur de pompons, de lampions, de rosaces... Joli, poétique pour mes doux rêveurs
http://www.souslelampionblog.com/category/tuto-deco/


De la dentelle : parce que cela habille tout de suite le moindre coin de table
http://www.mademoiselle-dentelle.fr/mariage-boheme-liberty-deco-salle/



J'adore ce style : simple, naturel... et vintage, vous ne trouvez pas?
http://album.aufeminin.com/album/see_534085_4/Mariage-champetre.html#p3





Pour (re)voir mon "J'aime pas, j'adore" sur la déco du triple baptême, c'est ici
http://1et1font4.jimdo.com/2015/04/02/j-aime-pas-j-adore-pour-le-bapt%C3%AAme/



Alors, ça vous donne envie?

Prochaine étape : les faire-parts, en cours d'envoi !

1 commentaires

l'incontournable : Le parc

C'est LA sortie incontournable des vacances ici: le parc. Vous savez, l'endroit où les petits s'éclatent en toute sécurité pendant que nous, les grands, on peut presque avoir un semblant de vie sociale en papotant avec les parents du banc d'à côté. Et devinez de quoi...

Alors parce qu'on est tous en vacances cette semaine, on a testé en famille un nouveau parc, celui des Carrières à Is-sur-Tille :

  • Parce que c'est pas loin de chez nous et que question logistique, le temps de transport, c'est HYPER important quand t'as des enfants !
  • Parce que les filles nous le réclamaient depuis quelques temps
  • Parce ce que l'entrée est gratuite... et ça, ça n'a pas de prix... OK, je sors...
  • Parce qu'on adooooore la tyrolienne de là-bas : bah quoi, nous les grands on peut bien s'amuser un peu, non?



C'est comment?


Un espace vert et ombragé niché à l'entrée de la ville (Côté Dijon), sécurisé, peuplé de jeux pour enfants pour petits et grands : tourniquet, toboggan, mur d'escalade, rondins de bois, pont, re-pont, petit tunnel... et THE tyrolienne!



Verdict


1h30 de jeux non-stop, de "encore la tyrolienne, papa", de vert (oui dans ce parc, il y a aussi de l'herbe...), de rires, de chocolats (pas encore épuisé toutes les réserves de Pâques), de joues toutes roses et d'intrépides au sourire jusque là!

Les filles ont investi les lieux très rapidement et déambulé entre chaque jeux pendant que notre Romydoux prenait, imperturbable, son goûter, les pieds dans l'herbe! Et moi, et bien je bullais (si, si) en regardant ce petit monde si heureux.

Une vraie respiration pour tout le monde qui donne envie d'être déjà en vacances! Les grandes, cette fois-ci!



Et vous, vos endroits préférés pour profiter du grand air en famille?


0 commentaires

La deuxième moitié de ta première année

On y est. Dans la deuxième moitié de ta première année. Je le dis depuis que je suis maman : les enfants sont des accélérateurs de temps. Cela n'a jamais été aussi vrai que ces sept derniers mois. Tout va si vite avec toi.

Tes sœurs progressaient plus lentement, parce que plus petites, parce que les premières. Toi, tu as beaux grands et jolis modèles devant les yeux et tu assimiles tant de choses, tellement vite. Pour tes 7 mois Romydoux, je formule le vœu de profiter encore plus des cinq derniers qu'il te reste de ta première année. Et de tous les autres qui suivront.

A 7 mois, tu te retournes tout seul sur le dos : mais dans un seul sens!


A 7 mois, tu cherches tes sœurs partout du regard.  Tu grognes dès que tu es seul et tu préfères que tes gigoteuses préférées papillonnent autour de toi


A 7 mois, tu tiens assis presque tout seul... et tu adores la perspective que t'offre cette position


A 7 mois, on a lâché le cosy qui te serrait tant pour te mettre dans un vrai siège auto de grand


A 7 mois, tu passes ta main dans les cheveux quand tu es fatigué


A 7 mois, tu as déjà découvert la carotte, les haricots, le chou fleur, le céleri, les petits pois, la pomme, la mandarine, la banane et la poire : et tu manges comme un chef!


A 7 mois, je commence à brosser tes petits cheveux le matin


A 7 mois, tu t'endors dans mes bras le soir et cette tétée plaisir est toujours un vrai moment de douceur pour nous deux


A 7 mois, tu as découvert les livres et tu les dévores! Ton truc à toi, c'est de tourner les pages pendant que je raconte l'histoire à tes sœurs... qui du coup ne comprennent plus rien du tout!



A 7 mois, tu es plus charmeur que jamais : toujours un sourire quand tu croise un nouveau visage, les yeux qui pétillent quand tu nous entend chanter



A 7 mois, tu ne ressembles toujours pas à tes sœurs... ni à ton papa, ... ni  à moi: tu es déjà une vraie petite personne avec ta propre identité



Pousse bien Romy-Champignon, on  est là à côté de toi et on te regarde devenir un petit homme.



1 commentaires

7 bonheurs par semaine

Le retour de la rubrique qui montre qu'il y a toujours des jolies choses qui se produisent même les journées pourries. Et ce sont souvent les plus simples, les plus anodines, mais qui rendent le quotidien plus doux. Voici ma liste de petits bonheurs pour cette semaine.


Lundi
Le lundi au soleil... Des rires et des cochons pendus au pommier du jardin


Mardi
Une jolie parenthèse parisienne : du temps rien qu'à moi pour me sentir jolie pour un grand jour qui se prépare...Et un détour vers un endroit à jamais gravé dans ma mémoire


Mercredi
Un papa en RTT et la maison nickel en rentrant e soir


Jeudi
La classe en vélo version Thelma-la-cool


Vendredi
WEEK-END!


Samedi
Un déjeuner au restaurant à 5 : une première!!!


Dimanche
Une recette à 6 mains parfaite avec les enfants, je vous montre le DIY très vite pour le faire chez vous avec les vôtres



Belle semaine à vous et plein de petits bonheurs à tous

0 commentaires

Triple baptême : tenue de princesse

Cette semaine, j'ai pris un peu de temps pour moi, à Paris. J'ai rencontré une très belle personne, Marie de La Belle Bobine, aussi talentueuse que charmante. Elle m'a demandé mes envies, je l'ai écoutée me proposer des idées et ensemble, nous avons commencé à voir se dessiner un joli rêve.


Il s'agit de quelque chose que je m'étais juré de réaliser un jour, quelque chose pour me sentir belle, quelque chose de pas vraiment raisonnable mais qui restera j'en suis sûre dans ma mémoire à jamais.


Alors je suis partie aux aurores, j'ai pris le train, le métro puis le RER et j'ai poussé les portes d'un superbe atelier. A l'intérieur, du rétro, du vintage, du chiné, du récupéré, du donné... Cet atelier aurait pu être le mien si je savais coudre... Marie a décoré avec goût un showroom pour y recevoir des jeunes femmes en quête de rêve, comme moi. Dans ce boudoir cosy, le rendez-vous se passe autour d'une table basse en toute simplicité. Crayon de papier à la main, Marie dessine, affine, trace les contours de ce joli projet, pas tout à fait habituel pour elle non plus.


Au milieu des étoffes, des croquis et échantillons, de la surjeteuse magistrale de la grand-mère de la maîtresse des lieux et des mille détails rétro de l'atelier, le rêve prend forme. Et mes yeux scintillent.


Je vous reparle de ce projet très vite, pour le moment, je le garde encore un peu secret...




PS : Que les plus inquiets se rassurent : Non je ne vais pas repasser devant Monsieur le Maire (mon mari est super, pas question d'en changer!)








0 commentaires

Un pas (et un coup de rein) vers l' autonomie

Il est resté sur le dos de longs mois. Se penchant chaque semaine un peu plus d'un côté... puis de l'autre... S'allongeant volontiers sur le vendre et se redressant sur les bras quand on l'y aidait.

Et puis ce week-end, sans rien dire à personne, il a poussé un peu plus sur ses jambes... Donné un coup de reins... et s'est retourné tout seul! Et il a relevé fièrement la tête avec un grand sourire, tout heureux de ce nouveau progrès.

Je sais, c'est bête, mais ça m'a toute chamboulé de le voir ainsi: un pas de plus vers l'autonomie pour notre Romy, notre petit bonhomme puissance 10 qui n'en finit pas de pousser.

Du coup, on a applaudi !! Et lui, tout fier, devinez ce qu'il a fait? Bah, il a recommencé! Et il commence même à tenir assis tout seul!

Merci Romy, d'avoir partagé ce premier moment en famille, un dimanche de printemps...

De doux bisous dans ton cou que je peux désormais embrasser à volonté dans cette nouvelle position!


Ta maman d'amour


0 commentaires

Nos intrépides au parc

Un dimanche de printemps, un super soleil et comme une envie de sortir un peu du quotidien. Alors direction un nouveau parc, un grand, avec plein de nouveaux jeux (Je vous en reparle très vite...).


Bon, évidemment une voiture blindée (fallait bien emmener le goûter...), des lunettes de soleil partout et même un p'tit coup de chaud qui nous donne envie d'être déjà en été.


Et au final : 3 mines réjouies, des petites joues rosies à croquer (non?) et des sourires jusque là! Que demander de plus?



Je vous souhaite une semaine aussi lumineuse que notre journée!

2 commentaires

Le p'tit GARS préféré de papy tracteur

 

Il n'a que 6 mois et demi. Ne tient pas complètement encore assis tout seul. Commence à se mettre sur le côté pour attraper ses joujoux.

Mais ce bébé garçon-premier-petit-fils-de-papy-Joël a déjà une collection impressionnante de tracteurs! Comment ça, ça vous étonne pas??!!

Alors il les regarde, les touche, les prends, les retourne pour les porter à la bouche... Le tout sous le regard admiratif... et impatient de son papy.

Patience mon bébé douceur, bientôt viendra le temps où tu pourras jouer avec, et même t'asseoir sur un plus gros et un autre, encore plus gros. J'en connais un qui n'attend que ça!


En attendant, cette jolie série de photos, on la dédicace à tes papys !



0 commentaires

A 6 mains : Nos plus beaux œufs

Avec Pâques et mes envies de cuisine rapide avec le temps qui me manque, j'ai eu envie de faire participer les filles. Elles sont arrivées à un âge où elles comprennent ce que sont les jolies choses et comment les mettre en scène, sur une table par exemple.


D'où cette idée de nouvelle rubrique : "à 6 mains". Ou comment réaliser rapidement, avec des enfants, une recette et de quoi décorer une journée de fête en quelques minutes et avec des éléments de la maison.



Alors pour cette première, j'ai choisi des choses simples et faciles comme ces petites boîtes lapins, très faciles à imprimer, que les filles ont colorié et que l'on a ensuite découpé et posé sur la table.


Et pour accompagner, ces petits nids de Pâques, dans lesquels on a aussi glissé quelques friandises...


Et ces cupacakes lapins, inspirés de cette recette - Merci Elisa de Et Dieu Créa pour l'idée - et qui ont fait leur petit effet. Les filles se sont éclatées à décorer leurs lapins et à lécher le bol de chocolat blanc!


Ensuite, nous sommes allés ramasser les kilos de chocolats cachées dans le jardin de mamie et papy par les plus gentilles cloches du monde!



Et vous, votre jour de Pâques, c'était comment?


Belle petite semaine à tous


Emeline


4 commentaires

J'aime pas j'adore : pour le baptême

Avec la mauvaise nouvelle de ces derniers jours, je n'avais plus le cœur à... Plus l'envie de... Et puis j'ai repris mes recherches sur le web... Et tout est revenu.

Alors on fera certainement moins grandiose que dans mes rêves. Mais on a décidé de maintenir l'organisation de l'événement familial de l'année : le triple baptême!

  • Parce qu'un baptême, c'est un événement heureux, quelles que soient les circonstances. Alors 3...
  • Parce que baptiser ses 3 enfants en même temps, sera un moment gravé dans la mémoire de notre famille
  • Parce que les filles vont pouvoir en profiter à fond à leur âge, et être les reines du bal toute une journée
  • Parce que je voulais voir les petits cuissots potelés de Romy dans une jolie tenue blanche !
Pour ça et pour plus de raisons encore, voici ma petite sélection dans cette rubrique "j'aime pas, j'adore", pour le baptême des enfants, au début de l'été.


Du blanc évidemment, pour Romy, tendance décontractée
http://www.zara.com/fr/fr/mini/special-occasion/-c718001p2680011.html


Et je ne peux me l'imaginer sans un p'tit beguin dentelle comme celui-là
http://www.alittlemarket.com/mode-bebe/beguin_de_bapteme-1443759.html


Et pour les filles : THAT robe!!!  Ahhh!!!! Je veux la même!
http://www.zara.com/fr/fr/enfants/fille-%282-14-ans%29/robes/robe-assortie-c358082p2429540.html


Pour la déco, budget oblige, et parce que j'adore ça, je compte réaliser pas mal de petites choses. J'adore l'idée de ces lettres fleuries, toutes simples à réaliser. Et je crois que ces Mason Jar sur lesquels je louche tant ces dernières semaines seront de la fête aussi! Tout comme ces bouquets en gypsophiles.


La suite bientôt!!!

 

 

1 commentaires

Le week-end des premières fois

Ce week-end, après avoir longuement hésité, nous sommes partis à la montagne. Juste deux petits jours, pour changer d'air et être dans la neige avec les filles. Une envie de leur consacrer un peu plus de temps, de leur dire qu'on était là pour elles, même si on s'occupe beaucoup de leur petit frère.


Alors, après une nuit dans un chalet - un vrai de vrai - on a embarqué les luges dans les œufs et on est parti tout là-haut, où la neige n'avait pas encore fondu. Et on a fait des GRAAANNNDES descentes avant que Romy nous rejoigne pour le casse-croûte!


Bon, j'avoue, ça demandait de l'organisation et beaucoup, beaucoup de bras pour pouvoir emmener tout ce petit monde dans les montagnes.


Mais les filles avaient le sourire : elles adorent définitivement la neige - elles ont même voulu tester les skis - et Romy y a goûté pour la toute première fois lui aussi! On a même tenté la descente en luge avec le porte-bébé : et je crois que comme moi, il a adoré!


En tout cas, je n'ai qu'une envie : malgré les petites péripéties, recommencer l'an prochain!



Un merci tout particulier à Agnès et Hervé pour leur accueil, leur patience, leur tolérance vis-à-vis de notre tribu "pas toujours discrète".


Et une mention spéciale - une de plus - à notre "Super Mamie sitter, retrouveuse de portable tombé dans la neige et coursière (Humm, ce reblochon!!!)" et aussi à son assistant unijambiste ;)




0 commentaires

P'tite chambre de grand

J'ai longtemps réfléchi à la chambre de notre Romy-doux. Une petite pièce, une large fenêtre, pas facile de lui aménager un cocon dans lequel il puisse faire de jolis rêves et s'amuser.

Avec des moyens serrés, un petit espace et mon penchant pour la récup', on a réussi à lui faire son petit coin à lui.

  • Au mur, plein de petits animaux rigolos, de boîtes maison repeintes et de cadres trouvés ici ou là (Hema, Ikea)


  • Une étagère échelle, blanche à l'origine


  • Le mobile pompon est fait maison : un cercle de tissage, de la laine, un peu de patience et au final une jolie réalisation que Romy adore voir en mouvement. Bon, par contre, le moteur n'est pas fourni!

  • Et puis mon coup de cœur pour cette guirlande rétro, dénichée dans ma boutique préférée de jolies choses à Troyes (Le chat de la Gouttière pour ceux qui connaissent, une mine d'or!)


  • Et CE rocking-chair! Une  occas' en or, entièrement poncée et laissée au naturel, déjà utilisée pour les filles et indispensable pour les premiers mois d'allaitement.


  • Les boîtes en bois nous suivent depuis des années, cadeaux de mon homme au fur et à mesure de dates à fêter : perso j'adore, je les recycle en boîtes à rubans (si, si comme Monica dans Friends) ou à boutons.

Ah et encore ce grand canapé-lit : à l'origine ici, c'était la chambre d'amis (rebaptisée chambre d'mamie!) et on ne voulait pas se débarrasser de ce lit. Il prend beaucoup de place mais il est devenu l'endroit préféré des filles (forcément, un grand lit perché d'où on peut voir le jardin) et mon endroit cosy d'où je regarde filer au loin les voitures le soir, au moment du dernier câlin avec Romy.

Notre choubidou y a fait ses nuits rapidement tout petit, je pense donc qu'il s'y sent bien...Il  passe désormais un temps fou à observer ses petits animaux : on dirait qu'il s'amuse à vérifier s'ils sont tous là!

Et vous, vous en pensez quoi? Vous y feriez de belles nuits?

0 commentaires

6 mois : notre joli bout d'nous

Déjà une demi-année d'écoulée avec toi! Tu es encore si petit et pourtant déjà si grand!

 

A 6 mois, tu tiens déjà ton biberon tout seul.

 

A 6 mois, tu as mis le nez depuis longtemps déjà dans les purées et les compotes. Et tu adores! Pour ça, on n'était pas très inquiet...

 

A 6 mois, tu tiens ta cuillère tout seul et on réfléchit à t'installer dans une "chaise de grand" tellement tu as envie d'être assis.

 

A 6 mois, tu les suis du regard partout, elles t'intriguent, te subjuguent, te font sourire autant qu'elles t’apaisent quand elles jouent près de toi.

 

A 6 mois, tu te tords de rire sous les chatouilles, les clowneries et les grimaces de papa.

 

A 6 mois, tu me regardes avec des yeux d'amour encore plus grands qu'au premier jour : je pose mon regard sur toi et ton visage s'illumine soudain, comme par magie.

 

Et moi je suis si heureuse d'avoir ce joli bout de nous qui grandit au milieu de note famille et la rend plus belle encore.Plus forte aussi.

 

 

Garde toujours tes jolis yeux remplis d'étoiles mon Romydoux. La vie est si jolie vue ainsi.

Ta maman magicienne

4 commentaires

Merci Le gentil-corbeau-rusé-renard

 

 

Cette semaine, j'ai reçu un colis aussi étrange que craquant : un doudou pour Romy, la réplique exacte de son doudou officiel que je cherchais désespérément depuis quelques semaines.

 

Figurez-vous qu'il s'est retrouvé comme par miracle dans ma boîte aux lettres. Accompagné d'un mot un peu étrange : "Bonjour Romy. Quelqu'un a retrouvé un double de ton doudou chéri. A toi de trouver qui c'est... Le (gentil) corbeau"

 

Après des recherches de longue haleine (si, si!) et des indices finement révélés (euh, bon, là OK), je découvre enfin ce gentil-corbeau-qui-a-joué-au-rusé-renard et qui a eu cette si délicate attention. Alors MERCI Milie! Romy t'embrasse presque aussi fort qu'il mord à pleine gencive dans son doudou chéri!

 

Pour la petite anecdote, notre choubidou a désormais son doudou en triple exemplaires : j'avais moi aussi déniché un deuxième double entretemps!


0 commentaires

Lunettes à croquer

C'était une recette que je voulais faire goûter aux filles depuis longtemps.


Un parfum d'enfance, ses souvenirs du shopping du samedi avec ma maman à passer devant cette boulangerie qui les réussissait si bien.


Un goût ultra-régressif.


Alors forcément, quand est venu le temps de mon mercredi avec les enfants, j'ai foncé sur la recette simplissime pour épater mes gourmandes.


Même Thelma la réticente y a goûté : et elle a aimé!


Quand à Romy, il aurait bien plongé son petit nez en entier dans le sucre glace!



La recette simplissime


Ingrédients (4 personnes)

125g de beurre
50g de sucre
1 œuf
2g de levure chimique
2g de sel
250g de farine

confiture de framboises
sucre glace


Préparation:

Pour la pâte sablée : mélanger tous les ingrédients (sauf confiture et sucre glace)

Former une boule et mettre une heure au réfrigérateur.

Préchauffer le four à 160°.

Etaler la pâte et couper avec un emporte pièce ( faire 2 ronds sur la moitié des fonds).

Cuire pendant 12 minutes.

Laisser refroidir, étaler la confiture sur les sablés pleins, saupoudrer les sablés troués de sucre glace puis placer-les dessus.



Essayez, vous allez l'adopter! Bon appétit les gourmands!




0 commentaires

La vie plus douce

Après une semaine très éprouvante, une mauvaise nouvelle, des soirées bien rythmées et des nuits aux vilains cauchemars, on relève la tête et on va de l'avant.

Pas de photo du week-end, le cœur n'y était pas, mais juste une envie de profiter des enfants et de nos proches si aimants et généreux.
Encore merci à vous, pour vos mots, vos sourires, vos cadeaux : la vie est plus douce à vos côtés.

Et quand même un petit bonus en images, celles de notre mercredi à la maison : les filles ne jurent plus que par la purée de carotte de notre Romy-doux!

Belle semaine à tous et merci à tous pour vos pensées et encouragements!


0 commentaires

7 bonheurs par semaine

Cette semaine a été une semaine reposante. Pas de vacances pour nous au sens propre, mais les filles sont parties chez papy et mamie. Et elles ont découvert les joies de la neige pour la première fois. Alors, après une semaine entière sans elle, une semaine plus calme bien sûr, quel bonheur de les retrouver et de passer un week-end en toute simplicité, à jouer, à les regarder et à en profiter avant le retour de l'école!

Voici notre compilation des meilleurs petits bonheurs de la semaine dans cette rubrique.


Lundi
Du temps pour moi : après-midi au spa, balnéo, sieste sur un matelas d'eau à 37°, enveloppement chocolat, massage à la fleur de rose. Mmmm...

Mardi
Un repas à 2, au calme, devant la TV, à même pas 20h30!

Mercredi
Trouver THE cadeau qui va les faire sauter partout : des culottes Reines des Neiges, on m'aurait dit que je craquerais, jamais je n'y aurais cru!

Jeudi
Retrouver un peu une jolie tête avec une vraie couleur!

Vendredi
WEEK-END!!!

Samedi
Elles sont revenues!!! Leur sourire timide en nous revoyant. les trouver si grandes. Les voir sauter partout en découvrant leurs culottes préférées-du-monde-entier!!

Dimanche

Comme un air de printemps: décrassage dans la forêt avec mon papa, soleil, balade avec toute notre tribu... Et dénicher THE meuble que je cherchais pour la chambre de Solenne.



Belle rentrée à ceux qui ont eu la chance de prendre des vacances, et bonne semaine à vous tous!


3 commentaires

Une semaine loin d'elles

Elles sont parties ! Et quelque part, mon cœur s'est arrêté. Mon esprit s'est figé, à ce moment où je leur ai dit au-revoir, hier soir. Pour une petite semaine de vacances. Une semaine pleine d'aventures et de grandes premières pour nos chouchounes.


Je sais qu'elles sont entre de bonnes mains. Qu'elles sont ensemble, donc plus fortes. Et qu'elles vont bien s'amuser. Je sais aussi que le soir, Solenne va avoir le cœur gros et réclamer sa tétine. Que Thelma ne le manifestera pas de la même manière, mais qu'elle sera un peu triste elle aussi et qu'elle serrera Doudou marron très fort. 


Mes petites plumes, votre maman aussi a le cœur gros. Sachez que je ne vous oublie pas, vous êtes avec moi, partout : figées dans la galerie de mon téléphone, sages sur les murs de notre chambre... Je vous vois jouer avec vos petits personnages préférés. Ils sont là, devant la cheminée. J'entends vos rires quand vous me transformer en "maman d'amour", je sens votre odeur dans le linge que je replie.


J'espère que de votre côté, vos vacances sont faites de doux moments et que mes écharpes toutes douces vous rassurent. N'ayez crainte mes plumes d'anges, on se revoit bientôt! Je vous garde dans mon cœur.


Votre maman qui vous aime plus grand que le ciel.


Ci-dessus une très jolie série de photos prises ce week-end. Mes plumes tantôt rieuses, tantôt rêveuses.


Je vous souhaite une douce nuit près des vôtres.

5 mois que mon cœur bat

On ne l'attendait pas. On s'était fait à cette vie de 1 et 1 qui font 4. Et puis la stupeur. La surprise. La vraie de vraie. L'angoisse. A nouveau. Est-ce que tout va bien se passer? Comment va-t-on faire? Et si on n'y arrive pas financièrement? Et si la maison est trop petite? Et si on nous colle une étiquette "famille nombreuse"? Et si je n'ai pas l'énergie de continuer à travailler? Et si? Et si...


Et maintenant que tu es là, comment pourrait-on faire sans toi?

 

  • 5 mois que tu remplis la maison de ta présence
  • 5 mois que tu inondes cette famille de ta bonne humeur, de ta douceur, de tes sourires
  • 5 mois que je te bizouille, de plus en plus fort, de plus en plus longtemps.... et toujours dans ce cou...
  • 5 mois que tes sœurs te connaissent et qu'elles parlent de toi, qu'elles demandent après toi quand tu n'es pas dans la pièce, qu'elles te font des bisous dans les cheveux "pour ne pas donner de microbes"
  • 5 mois de "Ze t'aime Romy"
  • 5 mois et une reprise du travail, intense, car tu voulais continuer de passer du temps avec nous. Pas possible la journée, alors forcément, la nuit...
  • 5 mois de "Nez-Nez", notre petit rituel doux-doux, celui qui a bercé les premiers mois de tes sœurs aussi... et encore maintenant
  • 5 mois de papillons dans le ventre quand je te retrouve et un amour qui grandit, qui grandit, encore et encore
  • 5 mois de "Je t'aime", de "Whaouou, trop beau mon choubibou", 5 mois de fondance totale...
  • 5 mois et au fond de moi, ce sentiment d'être une Maman, toujours, encore plus fort, plus que jamais



7 bonheurs par semaine

Cette semaine a certainement été l'une des plus éprouvantes depuis très longtemps. C'était ma semaine de reprise après une période de grande fragilité d'un point de vue santé comme psychologique.

Pourtant ce dimanche, j'avais envie de reprendre cette rubrique pour ne retenir que le meilleur de ces 7 derniers jours. Et en y pensant, j'ai réussi à trouver un moins un petit bonheur chaque jour! Et à rendre cette semaine un peu moins pourrie!


Lundi

Le bonheur d'être LIBRE et de prendre le soleil pendant la pause de midi


Mardi

Retrouver des boutiques dans lesquelles je ne suis pas allée depuis des mois... Et toujours le soleil du midi


Mercredi

Le retrouver endormi à la crèche... et le serrer très très fort contre moi


Jeudi

Mon robot me sauve la vie en ce moment: le repas du soir en un tour de main


Vendredi

Leur faire la surprise et aller les chercher à l'école à 16h30! Merci les RTT!


Samedi

Un cours de cuisine à mon papa : pour la toute première fois!


Dimanche

Une 2e nuit complète et une quasi grasse mat' pour tous : réveil à 8h30! Peinture à doigts, photos avec papa, château de princesses et bisous partout


Allez, on croise les doigts pour que la semaine suivante se passe mieux... Mais il y aura toujours des p'tits bonheurs chaque jour... Et cette rubrique pour en rendre compte et ne retenir que le meilleur. Belle semaine à vous!


3 commentaires

Maman à plein temps

Et voilà. Le congé maternité se termine, presque aussi vite qu'il est arrivé!

La fin d'une parenthèse unique, d'une bulle de douceur, d'une douce folie... Et un constat, sans appel : maman est de loin le plus difficile métier du monde.

 

Bon, Ok, t'es payée comme si t'allais bosser... Mais tes journées font 24h, week-end compris!

  • Tu n'as pas le droit aux pauses, qu'elles soient pipi ou café. Tu n'as pas de collègue.
  • Tu passes la journée avec le même tee-shirt couvert de bave/lait régurgité. Tu ne ressembles à rien à cause du manque de nuit complètes et sereines. Ta vie sociale avoisine celle d'une marmotte. Tes distractions? Surveiller le facteur... et le chat qui s'est mis à collectionner les souris et les déposent fièrement devant la fenêtre comme des trophées.
  • Tu attends l'heure des mamans avec impatience... pour tenir un semblant de conversation avec des vrais gens, dans la vraie vie.

 

 

En même temps, grâce à Romy et à son timing parfait, j'ai pu faire tellement de choses :

  • J'ai profité à fond de cet été indien
  • Je l'ai sorti partout ce bébé, c'est tellement plus facile quand on n'en n'a qu'un seul!
  • Je l'ai regardé, re-regardé, re-re-regardé et bisouillé de partout : l'impression d'avoir eu plein de temps avec lui : bah oui, forcément, y'en n'a qu'un seul (pendant les heures d'école!)
  • J'ai passé la moitié de la première année scolaire de mes filles à être une maman au foyer : pouvoir aller les chercher à 16h25 à la sortie de l'école, les récupérer le midi et leur permettre de faire un vraie pause
  • Je les ai vus grandir : et ça, ça n'a pas de prix!
  • Je me suis mise à la couture, et j'adore ça
  • J'ai découvert CUT, ma nouvelle série française préférée du monde entier, et son hymne qui me donne des frissons "Tourner la page", de Zaho

 

Ce lundi, je retrouve le chemin du boulot mais je reste maman à temps plein : les lever, les préparer, les habiller; les bisouiller les déposer à l'école/crèche, prendre de leurs nouvelles, les retrouver le soir.... les préparer, les bisouiller... et tout recommencer le lendemain.

 

Maman est un métier qui ne s'arrête pas à la porte du congé maternité. Qui ne s'arrête pas non plus à la fermeture du bureau. Avec mon retour à la vraie vie, et plus fragile que jamais (Merci la grippe! Merci la gastro!), j'angoisse ce changement de rythme, cette nouvelle organisation. Mais je savoure la chance que j'ai d'avoir ces trois-là en bonne santé!

Et puis, je ne coupe pas complètement le cordon avec mon Romy-doux. On continue nos "têtes-à-tétées", le matin et le soir. Je me suis accrochée, je n'ai pas toujours été encouragée mais j'ai tenu bon car ça me fait tellement de bien!

 

Je vous envoie plein de courage à vous aussi, qui retrouvez le chemin du boulot ! Et je vous souhaite plein de bonheurs avec les vôtres, malgré les difficultés, je vais essayer de continuer à ne retenir que le meilleur


1 commentaires

Mon grand p'tit bonhomme : 4 mois déjà

Et voilà : 4 mois! C'est si rapide et pourtant il s'est déjà passé tellement de choses. Notre petite tornade du 24 septembre a trouvé sa place tout aussi rapidement dans la maison. Notre Romy choudibou connaît désormais bien son chez lui. Il dévisage toutes les bestioles accrochées aux murs de sa chambre. Il s'arrête de bouger quand le téléphone sonne. Il rigole quand il entend maman gronder ses grandes sœurs. Il crie, il chante, il fait des vocalises, son activité préférée juste avant de se coucher... Et aussi :


A 4 mois, maman dit que je suis toujours aussi doux : normal, je suis Romydoux, un bébé bonheur, toujours à sourire à tout le monde (sauf quand il a faim...). Depuis le début de la semaine, mes éclats de rire résonnent même dans la maison le soir au coin du feu, quand papa joue avec moi...


A 4 mois, j'ai compris qu'il n'y avait pas que des ampoules et des lustres comme joujou. Bah oui, j'ai appris à tourner la tête à droite et à gauche et à voir les milliers de petits objets partout autour de moi.


A 4 mois, je sais déjà me servir de mes poings : pour me frotter les gencives, mais surtout pour taper ma vache : "mais qu'est-ce-qu'elle a celle-là à me regarder de travers!"


A 4 mois, être assis est ma position préférée : je peux voir mes sœurs en train de jouer, rire, faire les fofolles, faire des bêtises... Et j'enregistre TOUT!


A 4 mois, je commence sérieusement à me tourner pour attraper les jouets disposés à côté de moi.


A 4 moi, je n'ai plus de tétine! Une discussion de maman avec une copine maman (Emilie, one more time!), un RDV ostéopathe, et finie la tétine que l'on me tendait pour me calmer. Bon, j'ai cassé les oreilles de toute la maison la première nuit et depuis: je dors comme un loir! En même temps, c'était il y a 3 nuits!

A la place, j'ai gagné le droit d'avoir enfin mon doudou dans mon lit. Et je fais office pour la toute première fois, de modèle auprès de Solenne et Thelma qui ont bien du mal à lâcher leur tétine!


A 4 mois, je me prépare à un grand changement : la séparation de maman qui reprend le travail bientôt. Du coup, j'ai découvert la crèche: j'y retrouve des bestioles bizarres qui bavent et pleurent à côté de moi... ÇMais ça me plaît bien pour l'instant


A 4 mois, je suis déjà grand mais je tête toujours le sein de maman : je suis un peu fainéant parfois, mais maman tient bon : je crois qu'elle aime bien ces" têtées-à-tête!" Et mois aussi finalement, après tout, je ne suis pas encore si grand que ça!




3 commentaires

Je couds pour qu'il en bave

Il en bave notre choubidou - au sens propre - depuis déjà de nombreuses semaines ! Alors, à court de tee-shirts, je lui accroche des bavoirs pour lui éviter d'être trempé toute la journée. Et plutôt que de les acheter, j'ai décidé d'en faire.... Voici donc ma toute première réalisation de bavoir, avec ma machine à coudre, of course!


Le modèle lapinou tout doux, pour que Romydoux en bave... en toute élégance! Mon p'tit doigt me dit que d'autres vont vite suivre : il faut que je m'active avant de reprendre le chemin du boulot dans quelques jours....


0 commentaires

Romy mais costaud

Coucou, c'est Romy. A 3 mois et demi, je pousse toujours à vitesse grand V. Bon, je ne parle pas encore, mais je sais déjà me faire comprendre. Voici mon pédigrée:


  • Taille : 64 cm, au plus haut de la courbe de croissance
  • Poids : 7,4 kg, là j'explose carrément la courbe
  • Périmètre crânien : 41 cm : ouf, j'ai pas encore la grosse tête


  • Repas : 10/10 Bah oui, je finis tout mes biberons, ça vous étonne?
  • Port de tête : 10/10, un vrai p'tit prince, c'est maman qui le dit
  • Position assise tenue : 3 min, j'ai envie de voir le monde, je préfère désormais être assis
  • Attrapage de joujoux : 10/10, trop facile! Et des 2 mains s'il-vous-plaît !
  • Position ventrale : 8/10, si on me donne un truc à regarder autre que le mur de la salle de bain. Par contre, je tiens sur mes bras très facilement.


Oui, c'est bien moi : Romy mais costaud!


Message personnel de maman : ne grandit pas trop vite mon choubidou aux cuisses plissées, que je puisse te faire encore plein de bisous!!


Plein de bisous tout doux à vous


Emeline - Maman in love

 


0 commentaires

Maman du mercredi

Maman du mercredi encore pour quelques semaines, je mets un point d'honneur à réaliser chaque mercredi un dessert pour les filles et toute la maisonnée, en pensant aux futurs moments où elles devront se contenter du goûter de la garderie...Et aussi pour leur inculquer le goût des choses faites maison.


Aujourd'hui : madeleines au Nutella : simplissime mais il fallait que la recette rentre dans un planning assez serré.


Alors pour la recette, c'est ici! Attention, bien surveiller la cuisson et mon conseil perso : mélanger le Nutella avec un peu de pâte pour qu'il se se fonde mieux dans le gâteau.


Verdict : les filles ont adoré! Enfin, surtout Solenne, Thelma n'arrive pas à décrocher des chocolats de Noël... J'en connaît un qui va mettre la main dans la boîte comme Winnie dans un pot de miel en rentrant!


Bon appétit les amis


Emeline - Sweety maman



4 commentaires

De la douceur et des rires pour 2015


Belle et douce année 2015 à vous tous. Nous vous souhaitons une multitude de p'tits bonheurs et que vos souhaits les plus chers se concrétisent. Pour 2015, je formule le vœu de garder ces trois-là en bonne santé et aussi heureux qu'ils le sont maintenant. Et surtout, surtout, qu'ils ne grandissent pas trop vite... La vie continue sur le blog que j'espère continuer à pouvoir alimenter cette année pour vous donner de nos nouvelles.


Je sais que vous nous lisez régulièrement et j'en suis très touchée. Vos petits mots sont toujours évidemment les bienvenus...


Gros bisous à vous


Emeline


0 commentaires

Xmas time

La magie de Noël à travers leurs yeux. Le bonheur de les contempler, de les aimer, de les câjoler, de partager ces moments uniques avec eux.

Et de se dire que ces 3 p'tits bouts sont notre magie à nous, nos multiplieurs de bonheur, nos décupleurs de sourires, nos concentrés d'amour fou.

 

Nous vous souhaitons tout le bonheur possible. Que cette fin d'année soit douce pour vous, entourés de ceux que vous aimez.

 

Belles et douces fêtes à tous.

0 commentaires

Romy-champignon, bienheureux p'tit lutin

Il est arrivé aux premiers jours de l'automne, en criant "gare à vous, j'arrive!" Depuis, il ne cesse de nous inonder de sa bonne humeur et de grandir à n'en plus finir!


En cette veille de Noël, une saison plus tard, je savoure le bonheur d'avoir mon bébé en bonne santé à la maison pour son tout premier Noël. Je le savoure et l'apprécie d'autant plus que nous n'avons encore jamais connu un Noël avec un bébé aussi petit parmi nous, entouré de toute notre famille (nos chouchounes avaient passé leur tout premier Noël à l'hôpital).

 

J'ai hâte de ce Noël avec mes 3 enfants et tout ceux que j'aime: hâte parce que la magie dans leurs yeux, leurs câlins, sont les plus beaux de tous les cadeaux. Une amie chère m'a demandé il y a quelques jours quels sont les moments où avoir des enfants te fait dire "whouaouh"! Je crois qu'ils se trouvent dans ces petits riens du quotidien passés avec eux : dans un sourire de bébé qui reconnaît sa maman arriver au loin, dans un bisou tout doux déposé dans leur cou, dans un "nez contre nez", dans un "maman je t'aime" glissé en secret à l'oreille quand on ne s'y attend pas. Dans les chansons de Noël chantées au coin du feu, tous les 5, dans les sapins qu'on colorie ou les gâteaux que l'on prépare à plusieurs mains...

 

C'est si simple mais au fond n'est-ce-pas là le mieux? Je vous souhaite beaucoup de petits riens avec vos proches.

 

Happy 3 mois Romy-champignon pour faire honneur au surnom trouvé par tes grandes sœurs!

0 commentaires

Romy puissance 3

Notre petit Romy-doux pousse comme un champignon. Il faut dire qu'il partait avec une bonne longueur d'avance par rapport à ses sœurs : 3,8 kg à la naissance contre 1,6 et 1,8 kg pour nos crevettes arrivées un peu prématurément.

 

Déjà le jour de sa naissance, c'était une arrivée puissance 3 : vite fait bien fait dirons certains. Notre petit prince semblait pressé de découvrir sa famille, de se faire bizouiller par ses sœurs sans doute. Un mois plus tard, la tendance se confirme : 4,6 kg et 56 cm sous la toise : soit la taille de Solenne.. à 4 mois!!

Et pour la visite du 2e mois (bon, OK, on avait une semaine de retard), qu'entends-je de la bouche du docteur? Taille : 59 cm -  Poids : 6,2 kg!!! Le gabarit de Thelma à 5 mois!!

Inutile de vous dire qu'on explose les courbes de croissance!

 

Avec ce troisième bébé, j'ai l'impression que tout file encore plus vite! Notre choubidoux grandit à vue d’œil! Il fait ses nuits depuis plusieurs semaines et de vraies grosses nuits depuis quelques jours. Il s'intéresse à tout, regarde partout, fait la causette aux abats-jours et aux fenêtres! Il nous voit de loin maintenant et nous cherche du regard. Il touche les bords de sa baignoire, mordille ses poings pour se faire les gencives (quand je vous dis que tout va très vite!!!) et commence à attraper ses jouets! C'est un vrai plaisir de regarder ce petit bonhomme se débrouiller : je fonds à chacun de ses progrès!

 

Mon bébé douceur, mon bébé bonheur, continue de bien pousser... mais ne grandit pas trop vite, laisse moi profiter à fond de toi et graver à jamais en moi ces mimiques, ces regards, ces odeurs!

Vive l'Avent, vive l'Avent...

Il me paraissait évident de faire cette année mon propre calendrier de l'Avent pour les filles (et un peu pour nous aussi!). Un calendrier simple avec des berlingots en carton faits maison, des branches de chez nous, des jolis rubans et des chiffres dorés.. Et surtout, plein de douceurs à l'intérieur. Les filles bavent devant depuis qu'elles l'on découvert ce midi mais elles savent qu'elles doivent patienter jusqu'à ce soir avant de découvrir ce qui se cache à l'intérieur.

 

Et puis, parce que, décidément je suis plus du genre à faire les choses en double (!) qu'à moitié, j'ai trouvé cette très jolie idée de dernière minute à faire pour notre Romy-doux. Un calendrier en forme de forêt de sapins avec à l'intérieur, de bien jolis mots "Bon pour un câlin", "bon pour une berceuse", pour que lui aussi ait droit à son petit plaisir de la journée. Je n'ai pas de mérite, j'ai trouvé l'idée ici

: merci Elisa pour cette jolie confection de dernière minute. Si vous aussi vous souhaitez réaliser cette forêt en un temps record, et parce qu'il n'est pas trop tard, il suffit :

- d'imprimer les sapins ici

- de les découper, de mettre un petit mot à l'intérieur, d'ajouter un cure dent

- de les piquer sur une boîte en carton. J'ai mis du tissu pour faire de la neige et ajouté des petits hérissons pour rendre cette forêt plus jolie.

 

Plus que 24 dodos : bonne attente à tous!

1 commentaires

Aussi bon cru que cuit : nos 1ers sablés chocolat

Depuis la rentrée et le congé maternité, je consacre chaque mercredi à faire des gâteaux pour les filles, le plus souvent avec elles. Cette fois on s'est lancé dans la préparation classique du sablé au chocolat. Bon, il a fallu anticiper et tout préparer en double pour que ces deux paires de bras pétrissent, étalent et découpent les gâteaux. Au final, ce fut un joli moment sucré plein de gourmandise... , de "S", de "T" et de "R"  et de coeur croquants... et de belles moustaches de chocolat!

 

La recette simplissime

100 g beurre ramolli

125g sucre

200 g farine

1 oeuf

50 g de cacao

1 oincée de sel

 

- Mélanger le sucre et le beurre

- Ajouter farine puis cacao puis sel, oeuf.

- Découper des formes

- Faire cuire 10 min à 180°

 

Patientez...et savourez!!!

0 commentaires

Romydoux, Romychou, Romy partout

2 mois aujourd'hui qu'un tourbillon a bousculé notre quotidien et notre vie à tout jamais.

2 mois de tempête au milieu d'un océan de douceur

2 mois de Romy-chou, Romy-doux, Romy-net, Romy-nou! ... Deux mois de Romy partout!

2 mois et un p'tit cyclone qui a balayé toutes nos habitudes, notre petit rythme presque tranquille au regard de ces dernières semaines

2 mois de fatigue, de nuits saccadées, de têtes dans le pâté

2 mois de "Il est bon Romy", "Il est où Romy?" "Je peux le porter Romy?" "Un câlin Romy""Coucou poisson Romy". Des mots d'enfant si simples et qu'on a envie d'entendre et aussi de dire tout le temps.

2 mois de bisous dans le cou, de tête-à-tête, sa bouche collée contre mon corps, ses regards, ses mains sur moi, ses premiers vrais sourires

2 mois de cette odeur de réveil du matin dans ses p'tits cheveux dont je ne me lasse pas

2 mois si longs et pourtant si vite passés avec toi

 

Happy 2 mon Choubidou!


0 commentaires

7 bonheurs par semaine 47/52

Nos bonheurs de cette semaine : les progrès de Romy, de plus en plus attentif, Noël qui se prépare tout doucement, un cadeau avant l'heure pour moi... Je profite à fond de mon congé maternité.

 

Lundi

Il ne quitte plus la tétine de Solenne : et il n'en veut pas une autre, et surtout pas celles de son âge

 

Mardi

Préparer en secret le calendrier de l'Avent fait maison pour les chouchounes : et se dire qu'elles vont adorer tout dévorer

 

Mercredi

J'ai emmené mes 3 enfants faire des courses et je suis rentrée avec tout : les enfants... et les courses! Très fière

 

Jeudi

Re-fière de moi : 2 nouveaux gâteaux réalisés de mes blanches mains ce matin pour fêter un double anniversaire... Cette fois, c'est à l'école

 

Vendredi

C'est Noël avant l'heure : démonstration personnalisée du dernier Thermomix à la maison : commandé, mais pas encore payé, pas encore livré! J'ai hâte!!!

 

Samedi

Balade pour profiter du soleil qui pointe enfin le bout de son nez.

 

Dimanche

Dernière touche déco à la salle de bain du rez-de chaussée : un joli miroir devant la vasque... et du bleu... évidemment!

 

Je vous souhaite une semaine douce pleinde petits bonheurs simples.

0 commentaires

Bref, j'ai fait mes courses avec 3 enfants

Il me manquait des ingrédients pour faire les gâteaux d'anniversaire des filles pour l'école. On était mercredi. Les filles n'avaient pas école l'après-midi. Romy était avec moi lui aussi. Les filles se sont réveillées. J'ai décidé de partir en courses avec mes 3 enfants.

 

J'ai habillé Solenne. J'ai habillé Thelma. J'ai commencé à habiller Romy qui ne dormait pas. Je me suis habillée avant de l'emmitouffler trop tôt pour ne pas qu'il ait trop chaud. J'ai préparé mon sac et mes clefs. J'ai fini d'habiller Romy. J'ai fermé la porte de la maison. J'ai oublié ma liste de courses.J'ai attaché les filles dans la voiture. j'ai ensuite attaché le cosy de Romy. je me suis attachée et on est parti.

 

On s'est garé sur le parking du supermarché. J'ai détaché les filles. J'ai sorti la poussette. J'ai détaché Romy. J'ai pris mon sac. Je me suis aperçue que j'avais oublié ma liste. Je me suis dit que j'allais faire mes courses de tête, ça m'arrivait avant! J'ai laissé les filles pousser la poussette. Un peu. J'ai repris le volant dans le magasin et je leur ai expliqué (aux grandes) qu'il fallait rester près de moi. j'ai commencer à faire mes courses. Mes yeux se sont désynchronisés pour avoir l'oeil (et oui!) sur une et sur l'autre.

 

Je me suis concentrée pour ne rien oublier. Les filles ont repéré les chocolats de Noël. Je me suis retrouvée avec 2 paquets de plus dans le sac. J'ai continué mes courses. Survolé les rayons habituels. Je suis passé devant les oeufs. J'ai oublié d'en prendre. Elles sont tombées sur les tétines. Tétines dans la poussette-caddie (oui quand tu as trois enfants, tu ne prends pas de caddie, d'ailleurs tu ne fais que des courses de moins de 5 articles!) : +2! J'ai osé pousser jusqu'au rayon des boissons.

 

On a filé à la caisse. J'ai redemandé aux filles de ne pas bouger. Solenne a repéré un manège. Elle a vouly y aller. Mais on n'avait pas le temps. Elle s'est mise à pleurer. J'ai rangé mes courses dans la poussette, fais un chèque rapide et adressé un sourire à la cliente derrière moi et la caissière compatissantes. J'ai rassemblé mes neurones, rattaché les manteaux, couvert Romy de sa couverture et j'ai remis tout le monde en voiture. Plus la poussette et les courses.

 

A la maison, j'ai enlevé trois manteaux, trois paires de bottes (bah oui moi aussi!), trois écharpes. J'ai déchargé les courses. J'ai fait goûter les filles. En même temps, j'ai rangé les courses. Je n'ai pas vu que j'avais oublié les oeufs. Romy s'est mis à pleurer. Il voulait goûter lui aussi. Papa est arrivé! Romy a pu manger.

 

Ce matin en préparant les gâteaux des filles, je me suis rendue compte que j'avais.... OUBLIE  D' ACHETER DES OEUFS!! Bref, j'ai fait les courses avec 3 enfants.

 

Vous aussi, racontez-moi vos anecdotes de parents plus-qu-pas-parfaits, que je me sente moins seule!!


7 commentaires

La vie simple

Elles ont eu 3 ans et ont a fêté ça comme il se doit. Elles ont eu 3 ans et ça a été la fête toute la semaine.

 

Lundi : on achète les derniers cadeaux, chuuut...

 

Mardi : Bon anniversaire Solenne, bon anniversaire Thelma. Gâteau à damier, une grande première pour maman pour cette occasion très spéciale

 

Mercredi : 2e carte d'anniversaire dans la boîte aux lettres

 

Jeudi : 3e carte d'anniversaire,on commence à y prendre goût

 

Vendredi : c'est quand la grande fête d'anniversaire

 

Dimanche : the D day : presque toute la famille réunie, des baguettes magiques de fées pour réaliser les souhaits de chacun, des pompons girly, des cupcakes, des bonbons à gogo, des cadeaux dignes d'un jour de Noël, la maison en grand chantier mais quel bonheur de les voir si heureuses... et de pouvoir savourer ces moments simples de partage et d'amour en famille.


0 commentaires